jeudi 10 janvier 2013

Illustration de l'œcuménisme triomphant face au scandaleux mariage pour tous. Opinions de barjots rigides et réacs...

.
Il faisait sombre.

Dimanche soir, en rentrant à la maison, exténué par une longue journée de travail au marché suivie d'une invitation pour un anniversaire, je rangeai mon matériel avec lassitude quand j'entrevis un groupe qui me parut d'entrée fort bizarre.
Un moine tenant par la main, deux angelots avec leurs ailes, un type qui ressemblait étrangement à Ben Laden, une sorte de caricature de Rabbi Jacob et un individu en cuir, style punk nazi...


Soit. 

J'avais un peu bu durant ce repas d'anniversaire mais pas au point de ressentir de telles hallucinations !

- "Bonjour Cui cui, me dit le moine en robe de bure ! Bien bossé ?"

Je reconnus aussitôt un de mes voisins, Charles-Henri, puis mes autres riverains sous des accoutrements intégristes, Hassan en musulman et David en juif ; Kévin en punk me surprit moins.

- "Que se passe t-il, fis-je railleur, vous vous rendez à un bal costumé ?" Puis m'adressant à Charles-Henri, je lui glissai, pervers, "Je trouve qu'un moine accompagné par deux angelots pourrait prêter à confusion par les temps qui courent..."

Personne ne rit à ma vanne de 3ème catégorie.

Hassan, avec sa djellaba et sa fausse barbe blanche - il ressemblait d'ailleurs davantage à un père Noël qu'a un moujahedin - me répondit, d'un air pincé, "Non, nous préparons la manifestation du 13 janvier contre le mariage pour tous et nous tenons à démontrer la communion de pensée de nos religions pour préserver les liens sacrés du mariage contre les perversions homosexuelles !"

- "Vive l'union entre les croyants et l'œcuménisme entre les fidèles de bonne volonté !" lança Charles-Henri.

Bigre. 

La manière dont Hassan avait prononcé sa phrase m'avait ébranlé. Charles-Henri surenchérit : "Oui nous en avons assez de la libéralisation de cette gauche laxiste :  un papa, une maman, il ne faut pas mentir aux enfants, halte à la chienlit communiste !"
- "Parfaitement !" ajouta David, "Dieu nous a chargé de maintenir les traditions et les religions sont les béquilles d'une humanité en déliquescence !

Il fallut que Kévin, fan du front national et de son égérie, Marine Le Pen, ajoute mal à propos, son grain de sel : "La France doit, à travers les liens du mariage entre un homme et une femme, générer des milliers d'enfants pour résister à l'invasion de ces hordes d'étranger qui viennent égorger nos fils et nos compagnes ! La France aux Français, les pédés, dehors !"

Je sentis Hassan tiquer. Je lui déclarai, avec la perfidie qui me caractérise, "Tu sais, je me demande si Kévin te considère bien comme un Français..."

- "Ce nazi sioniste" répliqua Hassan
- "Comment ça sioniste ? Tu as quoi contre les sionistes, terroriste ! s'emporta David en tentant d'agripper Hassan.
- "Du calme, mes frères, tenta Charles-Henri qui s'en prit une en pleine poire alors qu'il tentait de séparer les belligérants  !
- "SS, bougnoule, grenouille de bénitier, antisémite, kapo, vas te lamenter sur ton mur, mécréant, gargouille de sacristie !" proférèrent sans être exhaustif nos chers futurs manifestants. Les enfants pleuraient à chaudes larmes et l’échauffourée atteignait des sommets.

Je les laissai s’étriper, satisfait du devoir accompli... L'œcuménisme triomphant montrait certaines lacunes.

L'union contre un ennemi commun est loin  d'être constructive, ricanai-je en me rappelant le combat commun contre Sarkozy et les déchirures actuelles de la gauche...

Les bigots, les réactionnaires, les extrémistes, les nationalistes ; tous unis sous l'étendard de l'opposition au mariage pour tous qui ne concernera d'ailleurs presque personne ; poursuivent des objectifs si différents que leur manifestation, quelque soit son importance, ne servira pas à grand chose sinon montrer au monde qu'une frange de la  France réactionnaire a, encore et toujours, beaucoup de mal à franchir le siècle des lumières.

Ami(e)s, réactionnaires ou progressistes, j'espère vous avoir complètement agacé ou légèrement diverti.

N'étant pas journaliste et le revendiquant haut et fort, je n'ai guère d'autre but que de tenter, bien humblement, de faire réfléchir en distrayant les onze lectrices et lecteurs qui, à l'occasion, me font l'honneur de fréquenter ce blog indigne et lubrique.

PS : Toutes mes félicitations à la passionaria Frigide Barjot, qui, en tant que modèle exemplaire de pureté, a réussi l'exploit de se placer en tête du plus bel aréopage de calotins de l'année. Après la fête, les manifestants pourront toujours se faire dédicacer l'enregistrement de "Fais moi l'amour avec deux doigts" ou bien le dernier ouvrage opportunément sorti ces derniers jours, "Touche pas à mon sexe ! Contre le mariage gay".

On est catho pure et dure mais on n'en est pas moins une femme d'affaires avisée profitant avec roublardise d'une notoriété imprévisible qui vous tombe des doigts de Dieu encore humides , sachant en tout bien tout honneur, que par ailleurs, les voies du Seigneur sont impénétrables, palsambleu ! 
.

31 commentaires:

  1. Maintenant que je sais que ce blog est lubrique et sous l'oeil de Pékin Je me demande s'il est prudent de repasser

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut vieux !

      L'œil de Pékin serait-il lubrique comme les vipères lubriques du stalinisme d'autrefois ? :))))


      Merci de laisser un trace sue ce blog. ;-)

      Supprimer
  2. Réponses
    1. 12 comme les escargots et les huitres. Les plus généreux en mettent 13 à la douzaine.
      Bienvenue ;)

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Merci Donji d'être dans ces moments difficiles un de mes meilleurs supporter sur twitter.
      Tu seras toujours bien accueilli en ces lieux de stupre et de luxure !

      Supprimer
  4. On sent bien que tout ça, c'est du vécu... ;-)
    Mouarfff !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon Marco, je loue ta perspicacité.

      Ce récit est aussi tiré de la réalité que j'ai un bec d'oiseau... Pas de lièvre, hein ?! -DDD

      Tu as déjà vu des gens du FN, des intégristes catholiques, juifs et musulmans se parler dans la vraie vie de tous les jours, toi ?

      Seule la manif du 13 leur permettra de s'unir mais sûrement pas de se mélanger !

      Supprimer
  5. Certes !

    La seule fois où je me suis engagé vraiment dans une campagne, c'était en 2004-2005, aux côtés d'Attac, et nous avions gagné. C'est vrai, pas pour longtemps ! et notre victoire a été haineusement effacé par nos adversaires néolibéraux de l'UMPS, deux ans et demi plus tard.

    Alors, s'il peut y avoir un intérêt à se remobiliser ici, c'est sans illusions sur "l'unité" du mouvement contre cette mesure sociétale : cette unité était bien plus réelle en 2005 et j'ai pu, à l'époque, constater qu'il n'y avait pas de grandes différences entre le non "de droite" et celui "de gauche" (ce contrairement à ce qu'a voulu nous faire croire Mélenchon : j'avais comparé un tract du MPF, c'était quasi le même que les nôtres, sur les volets politiques, sociaux et économiques, avec pour seule mention discordante qu'ils s'horrifiaient eux de "la Turquie" dans l'UE... ce dont nous ne parlions même pas).

    Mais il peut y avoir le sentiment que l'on peut faire reculer le projet gouvernemental de ce "mariage homosexuel" qui, pour moi, restera toujours un oxymore, quelle que soit l'évolution légale, puisque je ne me réfère pour ma langue qu'au seul dictionnaire de l'Académie.

    En fait, il se trouve que cette réforme sociétale, qui vise à nier que les inégalités réelles sont avant tout des inégalités de revenus et de fortune, a été très mal engagée par les lieutenants du gouvernement. Qu'au lieu d'atténuer l'importance du changement et de s'en féliciter glorieusement une fois la chose décrétée dans l'indifférence générale, comme ça a été la cas dans d'autres pays, les valets d'Ayrault ont brandi des étendards guerriers idéologiques extrémistes (la théorie du genre par exemple, ou la menace de la GPA), ce qui a exacerbé les sentiments opposés chez tous les dubitatifs et nourri la contestation et l'engouement pour la manifestation de dimanche. Qu'au lieu de faire mine de jouer la concertation et le dialogue, les spadassins du gouvernement contre-révolutionnaire de Flamby n'ont pas cessé provocations et stigmatisations de leurs contradicteurs, déniant aux catholiques qu'ils sont des citoyens qui, comme les autres, ont le droit d'avoir des prises de position, qualifiant systématiquement toutes critiques d'homophobie, jusqu'à celles venant de personnes elles-mêmes homosexuelles ; mettant en avant comme grand argument (la chose est drôle!) que c'est une réforme de « progrès » vers laquelle nous emmène un courant irrépressible de l'Histoire : c'est-à-dire TINA (« there is no alternative ! »). En résumé, si cet échec du « mariage pour tous » devait venir, je crois que ce sera bien plus grâce à Mme Taubira, Belkassine et l'ineffable financeur de la campagne de Hollande, Pierre Bergé, que grâce à Mme Barjot et Monseigneur XXIII !

    Alors, s'il peut y avoir un intérêt pour quelqu'un qui sait discerner ce qui est une réforme juste et sociale de ce qui est un encouragement à toujours plus d'individualisme et moins de « décence commune » dans la société, c'est bien qu'il y a une chance de faire plier, ici encore, comme en 2005, les mêmes adversaires que sont les tenants de l'ordre néolibéral pour lequel l'homme n'a ni sexe ni famille et n'est qu'un travailleur-consommateur nomadisé pour les seuls intérêt et profit du Capital.

    Et tant pis si l'on s'y retrouvait avec des manichéistes galvanisés par le Livre, des droitards arrivés là par pure posture politicienne, des réacs, et même pire, des homophobes. Il pourrait toujours subsister un grand plaisir à gagner contre l'ennemi néolibéral, soit-il déguisé en rose « socialiste » !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis évidemment globalement d'accord avec vous.

      Je ne suis pas dupe des arrières pensées des socialistes qui sont engoncés dans Tina jusqu'au cou.

      Voir d'ailleurs un billet très ancien cliquez ici

      Cela dit, dans ma vision de l'Histoire, je n'ai jamais vraiment cru que les gouvernants, en général, soient si machiavéliques et si subtils que vous le pensez. Surtout l'équipe actuelle qui navigue à vue et ne possède aucun projet solide, si ce n'est de se fondre dans le magma européen où ses fonctionnaires corrompus carbonisent notre pays et son génie créatif.

      Supprimer
  6. "blog indigne et lubrique"
    C'est sans doute pour ça qu'on le fréquente!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui, il est fait pour ça, non ?
      Merci d'intervenir, Elooooody ! ;-)

      Supprimer
  7. Je ne comprend pas l'intérêt autre que le dogmatisme et la mauvaise foi pour lutter contre un droit qui n’est en rien une contrainte par définition. Un droit crée une liberté, à chacun d'en user ou pas sans porter atteinte à autrui.
    Robert Spire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement, je reviendrai sur cet aspect, demain !

      Supprimer
  8. Pardonnez moi, il est tard et je n'ai pas le temps de répondre à chacun. je le ferai demain.

    Merci d'être passé et d'avoir laissé des commentaires autrement plus sérieux que mon texticule (ouais, bof !)

    RépondreSupprimer
  9. Un peu comme Eloooody, mais encore plus :
    Non seulement je souhaite continuer ce blog indigne et lubrique mais j'aimerais même me marrier avec. Célibataire, beau jouvenceau ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laid, sale, méchant, vicieux, querelleur et de gauche...

      Si ça t'intéresse toujours ? :DDD

      Supprimer
  10. Réponses
    1. Merci infiniment Jean, je t'aime, on proclame quand les bans à la mairie ?
      Sérieusement, je suis content et fier de te connaître (virtuellement) depuis si longtemps !

      Supprimer
  11. @ Robert Spire

    Entièrement d'accord avec toi. J'ai voulu par petites touches le dire dans ce billet mais peut-être ai-je été trop léger.

    En quoi, cette loi change t-elle pour le citoyen lambda la moindre chose ?

    RIEN.

    En vérité, les anti-mariages pour tous veulent imposer leur philosophie à eux.

    Qu'est ce que ça peut bien faire à la société que 3000 (nombre largement estimé) homosexuels se marient ? Il semble qu'il n'y ai que 10.000 PACS entre homosexuels en ce moment...

    Il y aura peut être un mariage homo pour 350 manifestants !
    RI-DI-CU-LE !

    En quoi, laisser la liberté de se marier à une personne du même sexe porte atteinte à la communauté ?

    En vérité, ces gens veulent nous imposer leurs règles, leur vision et leur carcan idéologique !

    Ils ne proposent jamais rien de nouveau, certains religieux, souvent extrémistes mais pas toujours, qui ne représentent qu'eux-mêmes et leur oligarchie biaisée (et non les religions, je le souligne) rêvent d'une société coercitive dont les règles figureraient dans des livres apocryphes rédigés il y a des siècles dans un contexte très particulier.

    Religieux cathos, juifs et musulmans, il est temps d'évoluer, bordel !

    RépondreSupprimer
  12. Réponses
    1. Ils sont "super" mes commentateurs, n'est-ce pas?

      J'ai de quoi être fier !

      À bientôt ! ;-)

      Supprimer
  13. Quel texte plein de drôlerie, ce qui est réjouissant , sur un sujet que d'aucuns voudraient salir alors qu'il y est surtout question d'Amour et de respect!
    L'intérêt de cette loi est ,d'une part, de lutter contre l'homophobie, dans un avenir que je souhaite proche, et d'autre part, de sécuriser l'avenir des enfants de couples homosexuels. Car, tant qu'ils sont mineurs, ces enfants courent le risque d'être envoyés à la DDASS en cas de décés de l'un des parents.
    Les difficultés rencontrées par ces couples sont telles que les enfants de ces couples-là sont toujours des enfants vraiment désirés. Il faut parfois beaucoup de courage pour aimer...
    Tiens, Cui-cui, je m'attaque aux méfaits de TINA sur les mentalités dans un prochain billet sur Ruminances! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'attends avec impatience ton billet.

      Tu sais, dans ces histoires de religieux, il n'y a pas beaucoup de place pour l'amour des autres, par contre bonjour l'adoration des dogmes !

      Tristesse.

      À bientôt, Fifi !

      Supprimer
  14. Gnarf gnarf gnarf... face à ce débordement (nann, pas de stupre) d'anti-autre quel que soit l'autre, je mettrais bien mon grain de sel.

    Il s'agit du mariage laïc, républicain, citoyen. Bon. Que viennent faire là-dedans les goupillonneurs, croiseurs, destroyers, calotteurs, baffeurs, avec des mitres,de bidules ronds ou pas sur la tête ? Exfiltrés par une loi plus que centenaire, ils n'ont rien à y voir. En conséquence, je décrète.

    *** le mariage civil est aboli, désormais ne sera conclu que le PaCS, auquel seront adjoints certaines dispositions auxquelles donnait droit le mariage.

    *** en vertu de l'article 433-21 du Code civil, désormais plus aucun mariage religieux ne pourra être célébré sous peine d'exposer le célébrant aux dispositions prévues dans ce cas-là.

    Nul doute que certains juristes du docte troupeau qui doit défiler aujourd'hui puissent craindre ce revirement du sort... au risque de prises de becs avec les Cui-Cui de service. Mouarf.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ! Tu sais Babel, le mariage ne me concerne nullement, alors tous les atermoiements et les gémissements de ceux qui sont contre, hein ?
      Chacun fait ce qu'il veut de sa peau et de ses fesses ! -DDD

      Supprimer
  15. Vu d'ici, de Belgique, une certaine catégorie de français me semble bien rétrograde sur les faits dits de société : mariage homo, euthanasie.
    Fichtre, quelle frilosité de la part d'un pays qui se gargarise à tout moment des droits de l'homme, des Lumières, etc....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui ! Ce pays qui se prétend l'avant-garde culturelle ainsi qu'un modèle de liberté !
      Certains n'ont pas encore fait le deuil de Louis XVI !
      :}

      Supprimer

Laissez-vous aller à votre inspiration, sans limite ! J'ai le cuir épais, le front étroit et la vue basse...

La seule limite aux débordements : la loi....

ATTENTION ! Autrement, ici, on ne censure personne. Les insulteurs, les aigris, les haineux seront reçus comme il se doit, ils devront toutefois s'attendre à de méchantes répercussions ; un chieur averti en valant deux, place aux commentaires !
L'espace des commentaires de chaque billet sera fermé au bout de 20 jours pour contrer l'affichage sauvage de spams.