lundi 19 août 2013

Notre dossier psychiatrique du jour : le syndrome d'Aphatie ou la haine envers ses concitoyens.

.
Pastiche rédigé sans e-cigarette ni alcool ni drogues. 


Introduction

Le Docteur Thibault Hétrècockay
Le syndrome d'Aphatie est un syndrome décrit par votre serviteur,  le Docteur Thibault Hétrècockay, Professeur émérite de la Chaire de psychiatrie appliquée aux cas difficiles et désespérés à l'Université de Sceaux 6. Il s'agit d'un trouble du comportement conduisant à des incohérences intellectuelles, l'impression fallacieuse de détenir LA vérité révélée et une profonde haine envers ses compatriotes.

Ce syndrome associe entre autres :

  • La certitude  de ne jamais se tromper, y compris si les preuves de l'incurie des facultés de raisonnement du patient sont démontrées ;
  • La haine absolue de tout ce qui rappelle son pays ;
  • un déni de son état, associé en conséquence à une absence de tout doute intellectuel ;
  • un isolement social selon les critères habituellement admis dans sa culture ;
  • un refus d'aide concernant cet état, celle-ci étant vécue comme intrusive ;
  • une personnalité arrogante qui surestime ses compétences : soupçonneuse, maline, tendant à déformer la réalité (là encore selon les critères culturels et politiquement corrects en cours). En général, elle réclame pour son travail des émoluments exorbitants qu'elle juge à la mesure de ses qualités ;
  • L'admiration excessive de tout ce qui est étranger à son pays;
  • La certitude de la décadence économique, morale et politique dans l'environnement du patient ;
  • L'obsession des idées fixes comme cause exclusive de tous les maux de notre société. Dans notre exemple : les déficits budgétaires et l'absence de libéralisme économique ;
  • L'exigence péremptoire d'austérité pour tous les pauvres. De toutes façons, ils vivent depuis trop longtemps au dessus de leurs moyens. Les riches n'ayant pas à supporter les frais supplémentaires occasionnés par ces Français trop assistés ;
  • Le malade rêve de devenir Chinois, Anglais, Allemand, Japonais, Russe, Américain, Belge, Suisse, Hollandais, Canadien mais redoute, tout de même, de changer de nationalité pour se retrouver avec un salaire dix fois moindre, eu égard à ses véritables compétences. De plus, il est particulièrement mauvais dans l'apprentissage des langues étrangères...

Un cas clinique très préoccupant et parfois trop agité...

Travaux pratiques

Voici un exemple typique de pathologie : un tweet écrit dans la précipitation mais ô combien révélateur d'une affection aiguë.



Le sujet émet donc une généralité sur le cas  d'une sportive qui décide de mettre fin à sa carrière pour des motifs personnels. Aussitôt, son obsession sur la décadence sociale et sa haine de la France reprend violemment le dessus.

Notre cas clinique se forge  une conclusion qui tend à corroborer et  souligner sa vision globale du pays et son antipathie à l'égard de toutes celles et ceux qui défendent ses couleurs.

Selon notre patient, nos sportifs, à l'instar des citoyens, sont veules, paresseux, peu ambitieux, pas assez libéraux au niveau économique,  jenfoutistes, trop assistés, incapables de se dépasser, laxistes, sans amour propre. 

Dans ce cas typique, le malade en généralisant abusivement un cas particulier en fait le reflet d'une société qu'il rejette de tout son être ! (voir plus haut)


Thérapie 

Dans son délire, l'homme a tendance à se jeter à corps perdu dans le Canal +, espérant y trouver un remède aux souffrances morales consécutives au fait d'être incompris de tous.

Le psychiatre devra, pas à pas, l'extirper de ce milieu factice, avec une délicatesse et une patience inouïes afin que le sujet prenne conscience par lui-même que sa pulsion morbide concrétisée par une noyade éperdue dans le Canal +, au lieu de faire naître un doute salutaire dans son esprit, le conforte dans cette phase exacerbée et dramatique de maladie mentale faite de certitudes intangibles.

Une camisole chimique est par ailleurs la bienvenue lors de cette phase délicate. La submersion dans l'autosatisfaction étant fatale à une possible guérison.


Voici, chers collègues, mes conclusions afférentes à cette nouvelle pathologie due essentiellement à la pression mentale subie par nos journalistes, hommes de médias et public exaspéré.


J'ose espérer que le Jury du prix Nobel de médecine appréciera à sa juste valeur ce travail destiné à soulager des cas délicats de démence mais aussi à libérer un entourage et un public las d'un harcèlement médiatique excessif et injustifié par un cas médical complexe.




Professeur Thibault Hétrècockay       



PS : je me suis beaucoup inspiré du texte concernant le syndrome de Diogène sur wikipédia. Dont acte.
.

18 commentaires:

  1. Merci Professeur,
    Encore un cas désespéré ; Je savais que vous arriveriez à cerner le sujet. Il faudrait maintenant trouver le bouton "Eject" ce qui simplifierez la séparation.
    Avec mes remerciements pour votre diagnostique.
    PS - J'ai d'autres patients que vous pourriez également examiner.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Madame.
      Je reste à votre disposition pour tout éclaircissement et consultation...

      Vous n'aurez pas manqué de découvrir que de nos jours, les névroses, l'égocentisme, la paranoïa, l'orgueil sont devenus des vertus cardinales pour grimper au sommet de la hiérarchie.

      De telle sorte que des monstres d'ambition sont élus pour diriger la société !

      Étonnez vous qu'après un tel constat, notre civilisation aille si mal !

      Appelez moi Thibault désormais !
      .

      Supprimer
    2. Allons y pour Thibault donc !
      Dans ma prose "simplifierait" à la place de "ez".
      Ca ne change rien au problème mais je me sens tellement mieux.
      Oui, Aphatie n'est qu'un distribueur ok, mais tous les soirs il s'adresse à des millions de gens qui gobent et qui voient le monde par le canal de son idéologie libérale - contre laquelle on ne peut rien-. Il est utile et c'est la raison pour laquelle il reste en poste.
      Ne changeons rien, on n'y peut rien et ceux qui s'opposent sont des utopistes ou pire des affabulateurs.
      Encore bravo pour ton idée !

      Supprimer
  2. Ce n'est qu'un distributeur à phati -gue. Il suffit de couper micros et cameras, et de l'oublier dans quelque coin avec une pomme dans la bouche. Quelqu'un en aura peut-être l'usage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu l'impopularité de l'impétrant et le besoin impérieux de le maintenir de la part des décideurs médiatiques, je me demande qui souhaite à ce point sauver le soldat libéral Aphatie.

      Et surtout : pourquoi ?
      .

      Supprimer
  3. Bien diagnostiqué ce syndrome d'Aphatie !
    Il faut maintenant pouvoir trouver une thérapie afin d'arrêter la contagion ...et nous libérer de ce harcèlement médiatique .. La touche " éject. " peut être une possibilité ...sachant que ce type de patient est difficilement éjectable ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est difficilement éjectable car il est évidemment soutenu par une élite médiatique bien loin des réalités sociales et même populaire.

      Je suis convaincu que la présence de J-M Aphatie va plomber le grand journal de Canal +.
      Il faut vraiment que le soutien vienne de bien haut et d'un personnage sacrément borné !

      Supprimer
  4. Des blogueurs prétendent avoir le meilleurs blog; en ce qui vous concerne, vous êtes certainement le blogueur le plus givré.

    José Spitz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Normal, il est passé à l'orange....

      Supprimer
    2. Je revendique le titre de blogueur givré.

      Je n'ai pas encore le melon pour me prétendre le meilleur. xD
      .

      Supprimer
  5. J'ai découvert votre site par hasard.Je le trouve surprenant.Je m'étonne que vous soyez si peu diffusé.Partout je n'entends dire que du mal de cet Apathie et pourtant il est omniprésent.Incompréhensible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. J'avoue ne pas avoir beaucoup de prescripteurs mais des copains blogueurs me lient dans leur blogroll et je les en remercie.
      Autrement la présence de notre héros me pose comme vous, question.

      Supprimer
  6. Quand je pense qu'il rempile au grand journal de Canal + ils prennent vraiment les gens pour des demeurés..... finit ......je me suis inscrite à l'aquagym ...20h 21h tous les jours sauf le week end ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellente initiative, Michelle !

      Perso, je regarderai les 2 ou 3 premières pour vérifier si mes prédictions étaient bonnes.

      Après, je vaquerai à d'autres centred d'intérêts...
      Très heureux de te rencontrer ici, Michelle ! ;-)
      ;-)

      Supprimer
  7. Rien de neuf sous le soleil, ce Mr Aphatie est de la lignée de la famille des léche-culs du pouvoir; cela permet de bien vivre matériellement...sans souffrance physique comme ces cons de sportifs qui en plus se dopent!
    Robert Spire

    RépondreSupprimer
  8. Marx sister's21 août 2013 à 13:58

    camarade bolchevik tu mets ton doigt lubrique là ou ça fait mal; tant que nos idées n'auront pas de médias (télé, presse,mags, etc) sur lesquels s'appuyer c'est à dire une vrai presse de gauche ou des sites d'infos aussi à gauche que les actuels sont de droite système, agréables à lire, crédibles et populaires avec des putains d'Apathie de gauche, on pourra se la mettre autour du cou avec même un noeud papillon.

    je comprends pas que vous, blogueurs de gauche à la mord moi le noeud, pigiez pas ça. Et encore, toi, t'es pas le plus con

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je conviens que ton discours est cohérent mec, mais pour créer des médias à notre pointure, il faut de l'oseille.

      Quand tu vois que le médiocre Beytout recueille des millions d'euros pour son website l'Opinion...

      Je crois qu'aucun site de Presse n'est rentable. Seul des milliardaires peuvent se payer des danseuses pour diffuser leur propagande et influencer le péquin...

      L'argent est le nerf de la guerre, l'ami, et puis quand tu as le support, il faut que le fond soit agréable, lisible, marrant, qu'il donne envie, quoi !

      Pas de doctrine politique marxiste classique rébarbative qui fera fuir le lecteur au pas de course !

      Supprimer

Laissez-vous aller à votre inspiration, sans limite ! J'ai le cuir épais, le front étroit et la vue basse...

La seule limite aux débordements : la loi....

ATTENTION ! Autrement, ici, on ne censure personne. Les insulteurs, les aigris, les haineux seront reçus comme il se doit, ils devront toutefois s'attendre à de méchantes répercussions ; un chieur averti en valant deux, place aux commentaires !
L'espace des commentaires de chaque billet sera fermé au bout de 20 jours pour contrer l'affichage sauvage de spams.