lundi 27 août 2012

Le peuple, les élites, la peur, les médias et cætera...

 .
Pour égayer une fin de mois d'août 2012 un peu morose, voici une devinette subtile destinée à mes rares visiteurs. Les plus sagaces apprécieront...

959890929.jpgQui a peur de se faire arnaquer, peur des inconnus, peur de se faire remarquer, peur des étrangers, peur de la police, peur de protester, peur de son patron, peur de ses collègues, peur du licenciement, peur de l’accident, peur des pédophiles, peur de ne pouvoir rembourser l’emprunt qu’il a contracté, peur de la mort, peur de la souffrance, peur des insomnies, peur de la peur ?

Qui a peur de se battre, peur des roms, peur du lundi, peur des disputes, peur des OGM, peur de contester l’ordre public, peur d’être fiché, peur de vieillir, peur des jeunes, peur des immigrés, peur d’être envahi, peur des sans papier, peur d’insulter, peur d’être insulté, peur des banlieues, peur de la drogue, peur de tout ceux qui n’ont pas les mêmes opinions qu’eux, peur d’exprimer leurs opinions politiques, peur d'être un acteur de faits divers dont il est pourtant friand ?

 Qui a peur de l’extrême droite, peur de l’extrême gauche, peur des communistes, peur des anars, peur pour leurs enfants, peur de leurs enfants, peur pour leurs vieux, peur de leurs vieux, peur pour leur santé, peur des manifs, peur des grèves, peur des embouteillages, peur des radars, peur des contrôles d'alcoolémie, peur des gendarmes, peur de l'armée, peur de ne pouvoir joindre les deux bouts, peur d’une catastrophe nucléaire, peur des banquiers, peur de la crise ?

Qui a peur de l’Iran, peur de l’Afghanistan, peur de l'Islam, peur des intégristes, peur des Américains, peur de l’Europe, peur de l'Allemagne, peur de la Russie, peur de l’Afrique, peur de la Chine, peur des Corses, peur des Basques, peur des chiens, peur de la mondialisation, peur de tout, peur du désordre et surtout peur de l’avenir ? 

Je ne doute pas un instant que vous ayez séché sur l'appartenance de ce "qui" si peu mystérieux : il s'agit tout simplement de nous autres, franchouillards moyens, bien sûr…

La Presse, et tous les médias français par sondages interposés d’évoquer à tous moments ces peurs souvent irrationnelles et de les conforter, de les cajoler, de les entretenir, d’en créer de nouvelles, de caresser nos concitoyens dans le sens du poil pour les féliciter d'avoir peur de tout et soit de s’en remettre à un surhomme quelconque, avant-hier il s'agissait de grand-papa Chirac, immense branleur devant l'Éternel, hier c’était Sarkozy l'agité éolien, aujourd'hui c'est le tonton ordinaire Hollande et demain qui sera l'heureux élu dont les dents rayeront le parquet ? Soit, pire encore, de nous pousser à  faire confiance à une élite oligarchique bienveillante et fort intéressée pour nous protéger toujours plus contre tout ce qui nous entoure, nous menace et nous  est forcément hostile ! Ce qui nous paralyse les dynamise.

"Le changement c'est maintenant" claironnait l'autre pour amadouer les électeurs. Fichtre ! Quand on parcourt les programmes des médias pour les mois à venir, on découvre toujours les mêmes commentateurs libéraux conformistes, experts laudateurs d'un système mortifère, et autres chroniqueurs réactionnaires habituels, bref une information complètement déséquilibrée comme auparavant.

Si c'est ça son changement, c'est navrant.  

Dans le monde des médias, plus ça change, plus c'est pareil. Plus les forces politiques changent, plus les organes d'informations privés et publics maintiennent leur étau idéologique serré.

On retrouvera pour la saison prochaine, les mêmes émissions redondantes, experts triés sur le volet, économistes creux,  journalistes académiques, éditorialistes sans imagination, tous défenseurs immuables et opiniâtres du système, du marché et des valeurs du libéralisme à l'exclusion de tout opposant véritable doté d'idées originales.

Gageons que les places doivent être bonnes et les rations de soupe copieuses... Difficile de partager dans ces conditions.

Et surtout qu'on cesse de nous parler, une bonne fois pour toute,  de pluralité ! À moins que le parti socialiste ait le courage d'imposer une liberté de ton salutaire et libératrice qui n'existe plus depuis belle lurette dans le paysage audiovisuel français, mais le souhaite t-il ?

Que François Hollande ne se fasse pas d'illusions : il sera probablement jugé en partie sur cet aspect fondamental.


151883413.jpgQuel est donc le but de ces médias ? Faire de nous un peuple de brebis tremblantes ? D'individus décérébrés ? D'amateurs niais de spectacles et de jeux ? Une nation de trouillards ? Une tribu de lâches pour mieux nous tenir ?

Nous transformer en une peuplade conformiste, veule prête à renier ses libertés et son indépendance pour plus de sécurité, de confort et de quiétude ?


Où est donc passé ce peuple frondeur et insolent qui a inauguré une des plus grosses révolutions politiques de tous les temps et qui n'a cessé de se rebeller à travers les siècles ?

Franchement, nous sommes en droit de nous le demander…

Ami(e)s, à très bientôt si la providence daigne épargner les rares  neurones qui me restent.

En tout cas, reconnaissez, chers tous, que je suis parvenu à vaincre ma peur de raconter des conneries, ce qui représente déjà une petite performance pour un quidam qui n'a pas pris de vacances.

Et, pour les quelques originaux décadents qui réussissent à me lire sans décrocher au bout de trois lignes, je dis : ne vous inquiétez pas, ce blog perdurera !

Pour le pire.
.

14 commentaires:

  1. Ouf, j'avais eu "peur".
    (Sinon t'as oublié la longue et routinière caravane radiophonique : RTL, Europe 1, RMC, tous ces beaufs nourris à l'importance d'eux-mêmes dans un monde où ils sont les rois et où tu dois fermer ta gueule).
    Et je dis, pour paraphraser l'autre tanche, "Vive les billets libres" !

    RépondreSupprimer
  2. Question changement, tu seras servi sur NRJ12 quand tu verras la Star Ac' faire son come back, et la Nouvelle Star sur W9... On fait du neuf avec du vieux, un peu comme en politique parfois.

    "ne vous inquiétez pas, ce blog perdurera !"
    => Ah ben encore heureux!

    RépondreSupprimer
  3. salut cui cui content de te revoir de te relire de te commenter

    moi je ne suis pas déçu car je n'espérais rien de ces socio démocratos nullos - l'autre face d'une même pièce - ils repartiront comme ils sont venus sans qu'on s'en aperçoive

    RépondreSupprimer
  4. original : pas sûr
    décadent : pour sûr!
    en tout cas j'ai tout lu et j'en redemande!

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    Ton article :lumineux !
    Tout simplement merci et vivement la... suite.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  6. Salut les aminches

    Content de vous retrouver.

    @ Mike
    Ma critique concerne tous les médias et tous les supports. Je confirme. Heureux de te voir ici.

    @ Elody
    Affligeantes ces chaînes de la TNT. De la merde pour les yeux et les oreilles. En plus, je me demande comment elles font pour gagner du pognon !
    Je plaide coupable avec toi car ça fait longtemps que je voulais te mettre dans ma blogroll mais j'oubliais. Pourtant je te lis régulièrement. Cette fois-ci c'est la bonne. ;-)

    @ tgb
    Sûr que s'ils continuent comme ça, ils ne vont pas faire de vieux os ! T'inquiète : j'étais muet mais pas aveugle en ce qui concerne ton blog -DDD.

    @ Anonyme
    L'anonymat ne m'a jamais dérangé. Merci à vous. J'en ai eu brutalement marre d'avoir à rédiger des billets régulièrement. Du coup j'ai attendu que le plaisir revienne...

    @ Infovite
    Salut mon vieux complice ! C'est toujours un plaisir de te rencontrer.

    RépondreSupprimer
  7. @Cui cui, pour toi (et uniquement pour toi) je veux bien redevenir un (peu, mais alors un tout petit peu, où alors outrageusement) un blog politique (c'est dit !)

    RépondreSupprimer
  8. 3 mois de vacances ! Feignasse de Privilégié va :)

    RépondreSupprimer
  9. @ Captain Haka

    Grrrrrreeeeeeee !

    En plus, comme je ne fréquente que les marchés des cités des banlieues est et nord de Paris, le ramadan ne m'a pas aidé...

    RépondreSupprimer
  10. @ Mike
    On peut être un blog politique et ne pas se prendre au sérieux, non ? :D
    Le contraire est tellement fréquent qu'on se distingue des autres par une lucidité extravagante et joyeuse !

    RépondreSupprimer
  11. Bon retour Cui cui, votre littérature frondeuse me manquait cruellement en ces temps de disette mentale ^^

    RépondreSupprimer
  12. Tiens c'est bizarre, dans ton énumération de peur je ne vois que les hommes élégamment drapés de bleu clair, fièrement képités, gantés de cuir noir, badgés devant et derrière de couleurs (bof, lesquelles j'en sais rien, faut savoir ce qu'est le daltonisme, aux feux je m'arrête quand le rouge s'allume, et je repars quand il s'éteint, pour aller admirer les beaux arbres au tronc vert et aux feuilles marron), et maniant avec circonspection des machins noirs fabriqués à Saint Etienne, comme le Tarif-Album autrefois.

    RépondreSupprimer
  13. Fifi d'Ardèche13 septembre 2012 à 22:55

    Je repassais régulièrement, espérant et , quelle joie, te revoici! :)

    RépondreSupprimer

Laissez-vous aller à votre inspiration, sans limite ! J'ai le cuir épais, le front étroit et la vue basse...

La seule limite aux débordements : la loi....

ATTENTION ! Autrement, ici, on ne censure personne. Les insulteurs, les aigris, les haineux seront reçus comme il se doit, ils devront toutefois s'attendre à de méchantes répercussions ; un chieur averti en valant deux, place aux commentaires !
L'espace des commentaires de chaque billet sera fermé au bout de 20 jours pour contrer l'affichage sauvage de spams.