dimanche 20 janvier 2013

Guerre, religions, politique, froid et détresse. "Lamentu di u miseru".

.
Refrain connu
Pendant que  nos soldats héroïques combattent à coups de bombes à 200.000 € l'unité, à 4000 kilomètres d'ici, des salafistes va-nu-pieds, fanatisés par quelques mollahs d'Arabie Saoudite. Ces moudjahidines transcendés par l'imminence de leur entrée au Paradis des croyants ne sachant que faire d'une existence terrestre forcément sinistre et vouée à la misère se cherchent un destin qu'ils imaginent glorieux.

J'ai froid, je viens de recevoir ma facture de gaz : je ne sais plus que penser tellement elle est exorbitante. Je vais devoir vivre sous une température quotidienne de 17 ° C pour pouvoir continuer à survivre...




Refrain connu
Pendant que Lance Amstrong avoue, lors d'un show à l'américaine qu'il s'est dopé depuis toujours et qu'il est impossible de gagner 7 tours d'affilée et même moins sans produits interdits. Pendant que tous les fumeux journalistes sportifs de France 2, alors qu'ils connaissaient la vérité, faisaient du Tour de France, leur fond de commerce, un évènement épique digne des plus grandes légendes de l'antiquité... Comme ce médiocre Patrick Chêne laborieusement recyclé à Public-sénat qui nous brossait, il y a pas très longtemps, le panégyrique du coureur cycliste d'outre-atlantique. Quelle crédibilité ont de tels individus quand ils nous parlent de politique ?

J'ai fait mes achats chez Lidl, Les produits que j'achète ne sont pas bons. Trop de gras, trop d'additifs bon marché, trop de produits de qualité médiocre vendus sous une lumière blafarde. La mangeoire pour les pauvres... Et certains cons de socialistes, millionnaires en euros,  de nous expliquer doctement que les classes sociales n'existent plus.

Refrain connu
Pendant que iTélé et BFMtv font défiler leurs experts à 2 balles, qui n'ont jamais mis un pied en Afrique hors d'un palace 4 étoiles, et qui enseignent à des étudiants, filles et fils à papa médusés de Sciences Po, futures élites de la France, la tétine encore pleine de lait, la marche du monde selon Sainte Tina...

Je travaille dehors : je suis obligé de faire la pute pour quelques euros par des températures sibériennes. Les clients ne comprennent pas que par température négative, mes doigts deviennent gourds et je ne puisse changer leurs piles de montre. J'ai parfois l'impression d'être un chien détesté par ses maîtres.

Refrain connu
Pendant que la demi-mondaine Frigide Barjot plastronne sous les sunlights et revendique pour la manifestation du 13 janvier dernier, 800.000 participants qui ont protesté contre le fait qu'on donne à leurs concitoyens homosexuels des droits dont eux-mêmes jouissent.
Quelle différence entre ces radicaux chrétiens,  fournissant le gros des troupes anti-mariage pour tous, qui souhaitent le bien de la société en imposant leur façon de la  concevoir et les radicaux djihadistes qui veulent dicter leurs visions dogmatiques aux populations qu'ils conquièrent ? Les armes et la violence, soit, mais la démarche intellectuelle (si on peut appeler cela ainsi) est rigoureusement identique.

Mohamed, Français de souche, musulman non intégriste comme 92 % des français de sa confession, fait le même métier que moi. Il a cotisé au RSI depuis 23 ans. Gagnant peu, il a payé des cotisations en rapport. Cet organisme scélérat, en fonction des cotisations reçues, lui a décompté un seul trimestre de travail par année de dur labeur : le montant de sa pension mensuelle de retraite s'élèvera à 75 € qu'il faudra ajouter aux 360 € du régime de retraite normal pour ses 20 ans de boulot antérieurs aux derniers 23 ans de commerçant...

Le laminage systématique des retraites pour nous autres, travailleurs de l'ombre -pas celles des législateurs, faut pas déconner- c'est pour maintenant : les salariés, futures victimes expiatoires peuvent compter leurs abattis. Ils subiront notre sort.  
Mon collègue est condamné à travailler jusqu'à ce qu'il tombe par terre. Le plus ironique dans l'histoire est qu'il paiera  1500 € au RSI de cotisations pendant ses années de retraite travaillées, pour  900 €/an  reçus au titre de la retraite versée par le même organisme. Et des cas identiques, j'en connais des dizaines...

Je suis condamné à terminer ma vie comme lui. 

Détresse. 
Amis(e)s, restez salariés et SURTOUT, évitez les statuts d'autoentrepreneurs, commerçants, artisans ou agriculteurs, ce sont de sacrés pièges à cons ! N'écoutez JAMAIS ces vicieuses de Sophie de Menthon ou Laurence Parisot : elles vous mentent sans vergogne.

Entre les refrains médiatiques et la triste vie quotidienne, il existe un précipice qu'aucun pont ne saurait franchir. VOUS, JE, NOUS vivons de plus en plus mal. Nos droits sociaux sont émiettés chaque jour qui passe. L'accès à la santé m'est désormais compté : plus de mutuelle. Les factures n'en finissent plus de gonfler, les péages, l'eau, l'électricité, les réparations automobiles, les transports, les taxes, le gaz, augmentent sans cesse. Des clients de plus en plus fauchés et rares dépensent de moins en moins. Régulièrement, hypocritement, jour après jour la précarité gagne du terrain.
N'en déplaise aux soutiens désespérés du président les socialistes qui sortent du même milieu et des mêmes écoles,  pensent selon les mêmes schémas que les dirigeants UMP. Ils exécutent, à demi masqués, le programme économique et anti-social pensé par cette putain d'Europe germano-libérale.

Je ne supporte plus les libéraux Moscovici, Cahuzac, Sapin, Touraine, Pellerin qui nous mettent en action la politique de DSK.

NON. Je n'ai pas voté pour Strauss-Kahn, d'ailleurs je n'aurais JAMAIS voté pour ses idées importées du FMI.

Saperlipopette ! Réveille toi, Hollande avant qu'on te foute dehors comme on a jeté l'autre égocentrique !
  
Bref !
On ne veut pas d'un chef de guerre mais d'un organisateur de la vie sociale et économique, juste, original et efficace !

Rien à foutre de votre putain de lutte à 4000 bornes contre des rebelles dépenaillés, chaussés de tongues, armés de vieilles AK 47 et roulant en pick-up déglingués. 
En priorité, j'ai le droit d'exiger de mes représentants élus, de vivre décemment dans mon pays. 

Comprenez-vous ce désir, les gouvernants ? N'oubliez jamais qui vous a fait "rois" car reconnaissez que sans des gauchistes comme nous vous seriez encore dans l'opposition !



Refrain
JE NE DEMANDE QU'À VIVRE DÉCEMMENT COMME TOUT HOMME.

Rien de plus. Quoi de plus naturel, en somme ?
 
.

S'il vous reste un peu de temps, allez donc lire le nouveau blog de mon pote Stéphane et encouragez le car il le vaut bien et tâchez de réveiller par vos incursions brutales, une ancienne complice qui sommeille sur ses lauriers roses.
.


98 commentaires:

  1. témoignage impeccable et impeccable coup de gueule

    RépondreSupprimer
  2. Empêcher des cons d'imposer la charia à un peuple, c'est mal ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'était pas le sujet. Le vrai sujet était le social, Nicolas...

      Supprimer
    2. On va dire que je répondais à ton commentaire, chez moi, à propos des priorités... et où tu annonçais ce billet.

      On devrait arrive à cent commentaires...

      Supprimer
  3. Non. Encore faut-il être sûr que c'est bien la raison principale de la présence française au Mali. C'est juste une question, hein.

    Un truc qui est mal et à propos duquel il n'y a aucune question, en revanche, c'est se proclamer de Gauche, Socialistes plus précisément et se comporter comme ses prédécesseurs, de Droite, en laissant le Peuple crever la gueule ouverte.

    Et je ne parle même pas de la passivité des mêmes face au dépeçage du Code du Travail...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dis carrément qu'il ne fallait pas intervenir !

      Supprimer
    2. Je n'ai pas dit ça. Je m'interroge sur l'aspect "humaniste" ;-D de cette guerre.

      Tu focalises sur celle_ci, alors que finalement, je crois que ce n'est pas l'objet principal du billet de Cui-Cui.
      Ce qui est bien pratique: Cela permet d'oublier Celle que notre gouvernement ne mène pas...

      Supprimer
    3. Non. Cuicui a fait son billet en réaction au mien à propos du Mali.

      Supprimer
    4. Ah? Si tu le dis...

      Quoi qu'il en soit, je maintiens, comme écrit dans le billet de Cui-Cui qu'il est des guerres bien pratiques afin de n'en point mener d'autres, dont on est moins sûr de l'issue.

      Une bonne évaluation du rapport de forces, en somme.

      Supprimer
    5. Ce n'est pas si je le dis c'est Cuicui qui l'annonce dans les commentaires de mon billet, en lien ici sous "soutien désespéré du Président".

      Je répète : dis carrément qu'il ne fallait pas intervenir.

      Supprimer
    6. Je ne l'ai pas remis en question, "Si tu le dis" signifie bien que je te laisse le bénéfice du doute, et finalement, ne me prononce pas.
      Ce n'est pas ce qui m'intéresse, finalement.

      Je répète: Je n'ai pas dit qu'il ne fallait pas intervenir. Je m'interroge simplement sur les motivations du gouvernement français et souligne que j'aurais aimé voir un parti dit "Socialiste" se battre avec autant d'engagement sur d'autres Fronts...

      Est-il possible d'avoir une réponse de ta part sur cet aspect du débat, stp?

      Supprimer
    7. Ca ne réponds pas vraiment à ma question.
      Ou alors le rapport entre cette réponse et ma question m'échappe.

      (Juste une remarque, je crois avoir lu que tu avais eu certaines fonctions, plus ou moins officielles, quant à l'activité "PSiennes" sur le Net... Je dois confondre. Bref, toujours est-il que cette réponse "Je ne suis pas au PS", ne me semble pas répondre à la question de départ).

      Supprimer
    8. Les motivations ? On s'en fout. Il fallait y aller pour empêcher la prise de Bamako. Si on vend des Rafale et on récupère de l'uranium, tant mieux... Toujours est-il que tu m'interroges sur le PS : tu n'auras pas de réponse. On s'en fout.

      (Je n'ai aucune fonction officielle mais j'ai un des trois ou quatre plus gros blogs parmi ceux qui soutiennent le gouvernement).

      Supprimer
    9. Ce qui ne m'a d'ailleurs pas empêché de le critiquer à propos de l'accord sur le travail.

      Supprimer
    10. "Les motivations? On s'en fout".

      Enorme.
      Si l'on prend cette phrase au sens strict de son terme, toute guerre serait légitime! Je dois avoir mal compris.

      "Si on vend des rafales..."

      Re-énorme.
      Je ne soutiens pas cette ordure de Dassault, désolé. Même si ce soutien pouvait permettre à la France de gagner du pognon. Il y a des limites tout de même.
      Quant à l'uranium, je crois savoir que les conditions d'exploitation des mines vouent les ouvriers qui y travaillent à connaître des conditions de travail dignes de celles du XIXeme siècle, et encore... Mais je confonds peut-être.

      Je ne m'en foutais pas de ton opinion sur l'Action ou la "Non-Action" du PS. Libre à toi de ne pas répondre et de t'en foutre, à titre perso.

      Je connais tes blogs.
      Tu n'as jamais écrit avoir été en contact avec les équipes du PS, et avoir fait partie des blogueurs en charge de la com' "Ternetienne" pour ledit parti?

      Supprimer
    11. "Ce qui ne m'a d'ailleurs pas empêché de le critiquer à propos de l'accord sur le travail."

      Il eût été difficile de faire l'inverse. Mais c'est tout à ton honneur.

      Supprimer
    12. 1. Tu joue sur les mots. Je ne veux pas participer au procès d'intention dans lequel tu te lances. Je ne peux pas plus connaître que toi les vraies motivations donc je m'en fous : l'intervention était nécessaire.

      2. Je ne me fous pas des ouvriers Français. Si les pays étrangers ont du pognon pour acheter des avions autant que ça n'aille pas uniquement dans les poches des étrangers. Et quand on n'aura plus les moyens de faire des avions pour nous, on les achètera aux américains...

      3. On n'est pas en charge de la communication, on participe. Je suis membrés de certaines listes de diffusion du PS et suis un ami des gars en charge du web à l'Elysée.

      (Je ne peux plus discuter, je suis en voiture pour un long trajet).

      Supprimer
    13. Je ne vois pas en quoi je joue sur les mots, mais je veux bien que tu me précises ce que tu veux dire par là.

      Perso, ce n'est pas parce que j'ignore les véritables motivations de l'intervention française au Mali que je m'en fous. Et encore moins que j'en arrive à la conclusion qu'elle était fatalement nécessaire.

      Développer l'Economie en vendant des armes ne me paraît pas reluisant, et je reste poli.
      Quand, de surcroît, aucun doute n'est possible quant au fait que les bénéfices en question aillent dans les poches des actionnaires des entreprises Dassault... Je redouble d'efforts pour rester poli!
      En même temps, aux vues des "scores" de vente concernant le Rafale, l'anti-militarisme a encore de beaux jours devant lui.
      Et c'est tant mieux.

      Merci pour la précision sur ton rôle dans la comm' web du PS.

      Bonne route. Et à +.

      Supprimer
    14. Hé @laffreux!

      1. T'as déjà fait un tour en Afrique?
      2. C'était quoi déjà les "motivations" des soldats africains qui nous avaient filé un coup de main contre les allemands?
      3. Et les ricains, anglais et Cie pour le débarquement Normandie, ils n'avaient pas de problèmes chez eux? De simples touristes?

      Personne n'était pour la guerre en 39-45, des gens venus d'ailleurs nous avaient filé un gros coup de main. Sinon, la France serait l'Allemagne.. Oui, des maliens avaient participé à notre libération, dans le froid hivernal.

      Ne l'oublions pas.

      Supprimer
    15. Hé @Bembelly!

      1. Non. Est-ce à dire que je n'ai pas le droit de poser des questions, du coup?
      2. Je sais pas, j'ai une ou deux réponses, mais je serais curieux d'avoir les tiennes, en premier lieu.
      3.Pas compris la question.

      "Personne n'était pour la guerre en 39-45". Pas sûr que les Dassault de l'époque étaient aussi clairement contre que tu le dis.

      Je n'ai pas oublié les "coups de main", rassure-toi. Mais il faut bien reconnaître que me penser personnellement redevable serait curieux. Au moins au niveau chronologique, déjà.

      Supprimer
    16. Oui Bembelly, grâce à ces soldats qui sont venus défendre nos fils et nos compagnes, la France a pu sauver le peu d'honneur qui lui restait en 44. De Gaulle, dans son combat politique face à Churchill, Staline et Roosevelt leur doit beaucoup, énormément.
      On ne les remerciera jamais assez.

      Supprimer
    17. Oui Laffreux, il est temps que l'Afrique prenne son destin en main. Il n'est pas normal qu'un pays soit si rapidemment déstabilisé par 2 à 3000 hommes.

      Je pense que le principal problème de beaucoup de pays d'Afrique, ce sont ses dirigeants et les élites qui tiennent le pouvoir...

      Supprimer
    18. Un dernier l'ami, j'ai cru comprendre que t'en avais marre de ce billet ci ;-D :

      "Je pense que le principal problème de beaucoup de pays d'Afrique, ce sont ses dirigeants et les élites qui tiennent le pouvoir..."

      C'est un peu le même problème ici.
      Et justement, ils ont l'air de bien s'entendre "leurs" problèmes à eux et les "nôtres", pour nous éreinter TOUS.

      (Une précision pour éviter les raccourcis foireux, et autres déformations de propos, que certains commentateurs ont tendance à utiliser comme argumentaire: Cela ne signifie pas qu'il faille laisser s'étendre la saloperie intégriste religieuse, de quelque obédience qu'elle soit...)

      Bon prochain billet à toi!


      Supprimer
    19. Pour éviter les raccourcis foireux tu aurais pu rappeler que tu ne proposes rien.

      On va les faire, les 100 commentaires ...

      Supprimer
    20. "Pour éviter les raccourcis foireux tu aurais pu rappeler que tu ne proposes rien."

      Ce qui pour un "connard prétentieux" (pour reprendre tes propres termes à mon égard sur l'un de tes nombreux blogs) est assez contradictoire.

      Quant au "casse-burnes" (toujours selon toi, et dans ce langage si fleuri qui caractérise ce moment où tu es à court d'arguments, qui arrive très rapidement dès lors que contrairement à toi, on ne prétend pas détenir la Vérité), je me demande lequel des deux l'est le plus.

      Je serais ravi de participer à ce que Cui-Cui batte ses records de commentaires, d'ailleurs. Mais je crois que ça fait un moment que ça lasse tout le monde, y compris le taulier.

      Des Pas Perdus me suggérait de faire un billet sur nos brillants échanges, j'en avais écarté l'idée, afin de ne pas sombrer dans le ridicule avec toi.

      Va savoir à présent...

      Mais... Mais... @Jegoun... Qu'est-ce qui nous arrive? Serait-ce l'Amour que je sens poindre derrière ta rage?

      Supprimer
    21. Tu penses donc que le taulier a vu assez de commentaires et tu en ajoutes un. On les fera, les cent !

      Ah ! Des Pas Perdus qui parle de procès staliniens suggère que tu fasses un billet avec nos échanges après m'avoir fait un procès stalinien... C'est beau.

      Supprimer
    22. J'apportais une précision dans le premier commentaire en plus.
      Je répondais à une de tes énièmes attaques haineuses dans le second.

      On progresse, tu ne vas plus les planquer ailleurs, c'est mieux.

      Pas "avec" nos échanges, "sur" nos échanges.
      Quant au caractère "stalinien" du "procès" qu'on te ferait, je te laisse seul responsable des mots que tu choisis.

      Si répondre à tes insultes et ta rage permanente, en tentant de ramener ces échanges à quelque chose qui s'approche d'un débat est un "procès stalinien", alors oui, va pour la carte du Parti!

      Supprimer
    23. Mouarf ! C'est Dpp qui utilise stalinien en parlant du procès que j'aurais à Méluche. Tu suis rien ? Me planquer ailleurs ? Ah ! Un procès stalinien... Mais je me planque où ?

      Soyons sérieux deux minutes. Tu me parles de mes attaques haineuses. Tu pourras nous expliquer ça ? D'ailleurs tu me parles beaucoup de rage dans tes commentaires. Tu n'as que ça à la bouche ?

      Supprimer
    24. Il arrive que je me trompe. Non, je ne suis pas tout, pas toujours.

      Je te parle de planquer tes commentaires sur ce blog passionnant où tu évoques tes voyages en bagnole, celui sur lequel tu me traitais d' "andouille" et de "guignol", en parlant de notre premier échange ici.

      Je te parle d'attaques haineuses parce que ta réponse à ce sujet était, toujours sur le même blog : "Je ne débats pas avec ds connards prétentieux et casse burnes comme toi. Fous le camp de mes blogs, j'ai un niveau à assurer."

      Je t'en parle beaucoup parce que tu passes ton temps à insulter quiconque a l'outrecuidance de ne pas être d'accord avec toi. Ce que j'ai appelé tes "égarements".

      Je développerais ces aspects là, et quelques autres, si j'écris le billet évoqué. Pas sûr d'avoir envie. C'est assez puéril, dans le fond, ces conneries.

      Supprimer
  4. Je ne suis pas certaine que sans l'intervention au Mali vous réussiriez à avoir plus de 17° chez vous... (l'Italie n'est pas intervenue pour l'instant et je n'ai guère plus chez moi).

    "des rebelles dépenaillés, chaussés de tongues, armés de vieilles AK 47 et roulant en pick-up déglingués."
    Non justement. Ce sont des hommes bien armés qui ont récupéré une bonne partie de l'arsenal lybien (qui était loin d'être vétuste), et bien entrainés; leurs cadres sont pour la plupart des vétérans de l'Irak et de l'Afghanistan et même de Syrie, et leurs troupes ont déjà combattu en Lybie.

    La question n'est pas de faire de l'angélisme: le sous-sol saharo-sahélien est riche de minerais. Disons que la France fait d'une pierre deux coups...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. mais le Mali n'était pas mon sujet mais la preuve qu'il s'agit d'un écran de fumée...

      Supprimer
  5. Bon,le Mali,...Mais c'est en effet bien pratique pour nous faire oublier ce qui ne va pas, mais alors pas du tout chez nous! Cui-cui, mi pensu a tu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es une des rares à avoir tout compris. Bises.

      Supprimer
  6. Merci Cui-cui (du lien) et pour ce billet.

    L'éternelle litanie de la pauvreté qui se précarise encore plus va continuer, tu l'as bien dit.
    Et j'ai bien l'impression que le modèle Tina continue et perdure et devrait petit à petit s'accélérer. Application du programme global libéral qu'on fait un peu mine d'adoucir en ses contours, par ce pseudo "respect" d'acquis sociaux ("mais qu'il faudrait amménager"), et des relations sociales tout court ("Qu'il faudrait songer à "faire fonctionner" "plus efficacement").
    Mais la réalité est vraisemblablement une direction obligatoire vers la déglingue tranquille, le renoncement graduel(Montebourg va finir par reculer sa "ligne" jusqu'à peu près le fond de son garage), le rapport de force étant que le patronat décide de tout mais "échange" ("communique")un peu au préalable, mais finissant toujours par ériger une ligne de pensée incontestable sur laquelle tout le monde devra s'aligner , REALITE ECONOMIQUE Oblige (tu bronches, je fous TOUTES mes usines au Maroc, NA !).

    Ma copine a été au RSI, vrai que c'est un vrai nid à crapulerie, qui devrait d'ailleurs perdurer tellement la précarité a toutes les chances de s'ériger bientôt comme modèle général, central, principal.

    Pour la guerre en machin, sérieux ça ne me gêne que très moyennement que mouammar mes couilles en reprenne une louchée sur la gueule, je suis juste un peu surpris de la brutalité de la chose, et de la façon dont ça s'est passé. On finit par se demander, tellement la communication est volontairement verrouillée, opaque sur tout, si justement, il n'y aurait pas de ces putains d'intérêts biscornus en arrière-plan.
    Deuxio, ils sont où les Touaregs ? ils prennent sur la gueule, ils sont considérés comme "terroristes" eux aussi, alors qu'il semble que tout au long de leur histoire ils ont eu des revendications plutôt légitimes ?
    Et dire qu'on critiquait Bush avec sa guerre au terrorisme...


    Et qu'on ne vienne pas me dire qu'à l'origine, les Touaregs étaient des fanatiques religieux...

    RépondreSupprimer
  7. Tiens Cui-cui, toi qui aime bien les curés, t'en ai trouvé un joli, d'avant-garde, autre chose que la Frigide Fadasse à laquelle se réfère toute une génération de demeurés qui s'enfouissent le cerveau dans une poussette :
    http://360.ch/blog/magazine/2013/01/cure-dealer-et-patron-de-sex-shop/

    RépondreSupprimer
  8. @MHPA

    "Tout au long de leur histoire", les touaregs ont été les "seigneurs du désert" pendant des siècles, prédateurs des populations sédentaires et agricoles qui leur conservent un ressentiment séculaire. Les choses ne se sont inversées en leur défaveur que récemment... L'"Histoire", c'est long...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu dois avoir raison, j'en sais rien, j'y connais que couic, mais je fais à peu près comme tout le monde dans les blogs, je parle pour ne rien dire oubliant que j'ai bien dû dire deux ou trois trucs quelquepart quelques jours plus tôt.
      Si j'étais honnête avec toi, je dirais que j'en ai rien à branler, puisque comme Cui-cui, ce sont les factures qui m'occupent actuellement et non pas les mongoliens au coeur du Sahel, et c'est d'ailleurs une des raison pour laquelle je préfère laisser la politique aux spécialistes qui ont toujours des tas de trucs intelligents et distanciés à dire.

      Supprimer
    2. Raisonnables, j'allais oublier, "des tas de trucs intelligents, distanciés et raisonnables" je voulais dire. C'est mieux.

      Supprimer
    3. @MPHA, il n'y a rien de pire que ceux qui se prennent pour des spécialistes, les autodidactes sont bien plus sûrs.
      En ce qui concerne les touaregs, tu as tout à fait raison. On raconte bien des conneries sur ce peuple, surtout qu'ils sont rarement intervenus dans les affaires des autres, se contentant de leur territoire dont l'Algérie, la Libye et le Maroc respectent l'autonomie, d'ailleurs. Comment auraient-ils pu se comporter en seigneurs si ils ne se mêlent jamais des affaires des pays dans lesquels ils sont, en général? Mais c'est tellement pratique de tout mélanger, de tout amalgamer, en plus comme cela, avec un peu de chance, certains vont en profiter pour encore nous foutre le bordel en France, en accusant nos immigrés d'être un problème pour la démocratie, comme si c'était eux qui fichaient à la porte les gens des usines...et comme si c'était eux qui augmentaient le coût de la vie...
      soit dit en passant.

      Supprimer
  9. "il n'y a rien de pire que ceux qui se prennent pour des spécialistes"
    Quand je lis Rosabelle, je n'en doute pas un instant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous m'en voulez toujours? Moi, je vous avais presque oublié, mais je vous rassure, vous n'êtes pas obligée de me lire du tout.
      J'était bien obligée de répondre à @MPHA, qui lui, se pose de vraies questions.
      Donc vous êtes une spécialiste de l'histoire de l'Afrique, vous? J'en découvre des choses, dis donc...

      Supprimer
    2. Je me fiche que vous m'ayez oubliée (j'en doute fort) ou pas. Moi je ne vous oublie pas et j'ai de fort bonnes raisons pour cela. Quelqu'un d'aussi mauvaise foi que vous et avec autant de prétentions, capable de débiter autant de balivernes en cascades, c'est tout de même assez rare.
      Je ne suis spécialiste de rien, sinon de tourisme, et je connais plutôt bien l'histoire, oui (c'est nécessaire, dans mon métier), certainement mieux que la moyenne des gens, y compris vous.
      Donc, je ne retire rien à ce que j'ai dit des touaregs, parce que c'est vrai.
      J'ai posté une fois, et une seule, un commentaire chez vous, tout ce qu'il y a de plus poli et correct, argumenté, et qui traitait d'histoire, précisément, où je vous objectais une bourde de votre part, facile à démontrer, ce que je faisais. Non seulement vous ne l'avez pas publié, soit, mais, prise en défaut, vous ne vous êtes pas gênée pour le déclarer "stupide", ce qui en dt long sur vos procédés et votre "intelligence", qu'on a pu apprécier depuis dans les grandes largeurs, ce qui est assez croquignol.

      S'il y a quelqu'un qui se propose comme spécialiste en tout, c'est bien vous, au point que que vous êtes devenue célèbre pour cela sur la blogosphère francophone par votre ridicule. Si vous étiez en quête de visibilité ou de reconnaissance, sous ce profil vous avez amplement réussi.

      Supprimer
    3. ma pauvre puce, c'est pas parce qu'on l'affirme que c'est vrai. En tout cas, je ne sais pas si je suis célèbre, mais vous pondez exactement le même discours que les extrêmes-droites que je combats depuis le début.
      Alors, allez donc soigner votre cancer, s'il existe vraiment et lâchez-moi!
      Ce n'est pas de ma faute si chez vous, le verbe savoir est l'ennemi du verbe apprendre.
      Oui, vous êtes aigrie, raciste, mauvaise, méchante, envieuse, jalouse, prétentieuse, une vraie vipère, une mauvaise langue, une menteuse de premier ordre, qui ne se sert d'Internet que pour envoyer son venin, frustrée, une raciste qui vit en Italie, pourtant, mais qui crache sur tout ce qui est étranger, surtout musulman, qui devrait aller voir au FN si elle a des copains.
      Et qui se victimise au premier coup de canif, en se prenant pour une personne respectable, ce qu'elle n'est pas dans ses propos, bref, Internet vous désinhibe et vous montre telle que vous êtes: et c'est très moche, à mon avis.
      Vous m'avez sortie un commentaire stupide, en balançant des conneries, en oubliant qu'avant vous m'avez presque insultée chez Juan.
      Bref, chez certains, la méchanceté est tellement imprégnée qu'elle les bouffe de l'intérieur.
      Et quand je vois le modèle, franchement, qu'une personne comme ça me juge ainsi, c'est un sacré compliment.

      Supprimer
    4. Vous avez au moins un talent: vous faire mousser en imputant aux autres ce qui vous distingue au premier chef en le maquillant, vous pomponnant de bonté bonne comme d'autre de poudre de riz, derrière un moralisme d'attardée du catéchisme mal digéré, aussi répugnant qu'un lait de fond de biberon avarié.
      Bien sûr que j'ai un cancer, rascasse. Et il faut être salement garce pour mettre ma parole en doute à un tel propos.
      Non, je ne mens pas comme je respire, et c'est ce qui fait toute la différence entre toi et moi, et me rend certainement plus respectable, et crédible, que tu ne pourrais l'être.
      On la voit bien là, ta bonté bonne, ton humanité de façade, vieille tanche racornie.
      Je la soigne comme je veux, ma tumeur. Y compris en fumant des clopes et en lisant ta jactance mal écrite, dans une langue française plus que médiocre. Et ça ne me donne pas envie de te ressembler, vile punaise cherchant à s'insinuer dans les moindres interstices, la bouche en cœur et l'air de ne pas y toucher, sur la peau des autres, ces autres dont tu prêches l'amour à longueur de blog, pourvu de te faire mousser.
      Je t'aurais "presque" insultée, chez Juan. Bein voyons. Et ce serait moi qui me "victimise"? Au premier coup de canif? Non, ça, c'est ta spécialité.

      Supprimer
    5. Vous venez de démontrer exactement tout ce que je disais dans mon commentaire.
      Vous ne constatez nullement être raciste et c'est un cancer bien plus dangereux pour les autres...lol
      La différence entre vous et moi, c'est que j'ai une famille et que lorsque je ferme mon écran, tout va bien pour moi.
      Je n'ai aucun intérêt à écrire, sauf sans doute à défendre des idées.
      Je ne prend pas les autres pour un médicament, moi.
      Oui, j'aime les autres, je ne préjuge pas de leur humanité, j'en ai marre de voir des pauvres gens souffrir de pauvreté...Mon Dieu, c'est grave!
      Tout se paye dans la vie. Les bonnes choses comme les mauvaises. Essayez donc d'assumer un peu, pour changer.Le masque tombe vite.
      Je n'en dirai pas plus, en égard pour notre hôte.

      Supprimer
    6. Voyons, chère Floréale, laissez tomber, vous voyez bien qu'elle est folle…

      Supprimer
    7. Non, mon "commentaire" ne démontre absolument rien de ce que tu dis. Chercher à récupérer la parole de l'autre en la tordant pour la faire aller dans le sens de ce que l'on souhaite est un subterfuge, pas une démonstration.

      Tu ne te rends pas même compte que ce te dis à propos de moi, c'est à dire d'une personne cancéreuse, qui n'a pas dit un mot de sa maladie ici et qui n'en parle que sur son blog, comme c'est mon droit, est parfaitement ignoble et dégueulasse (et ce n'est pas la première fois que tu te laisses aller à la dégueulasserie, on se souviendra de ton tweet délateur mettant en danger la vie d'autrui, fut-il FN), indigne des idées que tu prétends défendre, et que ce faisant tu te discrédites.

      Personne de normalement constitué n'aime voir qui que ce soit verser dans la pauvreté, l'humanité malmenée. Et ton piètre verbiage signifie surtout que cette humanité que tu brandis te sert aussi de faire valoir: voyez comme je suis belle et bonne et comme je mériterais bien de l'avancement dans l'humanitaire/de voir mes œuvres impérissables publiées/etc... qui gratifie ton petit ego. ça crève les yeux.

      Garde ta morale imbécile pour ta petite famille et tes petits copains. Dire que tout ce paye dans la vie et que donc on mérite bien un cancer est exactement le même raisonnement que celui tenu par les intégristes de tout poil selon les quels le sida pour les homos serait une punition divine. C'est de l'idiotie pure. N'essaie pas de noyer le poisson par la rhétorique: ça se voit, et c'est ton masque qui tombe, pas le mien, parce que je n'en ai pas.
      Et cesse de ramper la bouche en cul de poule devant ton hôte pour lequel tu as moins d'égards que moi, ça te grandira.

      Supprimer
    8. Didier: non, elle n'est pas folle. Elle est infantile, fille de profs, comme Céleste. C'est fréquent dans cette caste d'en rester à un stade infantile et infantilisant, croyant à la bonté fondamentale de l'Homme comme au mythe du "bon sauvage". Mais l'Homme n'est "ni ange ni bête", et la suite de la célèbre maxime est bien connue...

      Supprimer
    9. Ton blog est public, à partir du moment où tu l'ouvres, tu n'as rien à dire. Idem pour les autres. Il faut savoir se taire si on ne veut pas que ça se répète.
      Le bonheur des autres te fait gerber, mais faudra bien que tu t'y fasses.
      Moi, j'ai la décence de ne pas critiquer les gens qui me font bouffer, comme certains le font, tu suis? Tu vas comprendre.
      T'en a plein la gueule, du respect, juste pour ta petite personne. Tu ne supportes pas d'être malheureuse, alors tu veux faire payer aux autres ton malheur, en t'en servant comme excuse...Aucune excuse pour se draper dans la haine et le racisme, fut-ce le cancer.
      La différence, tu vois, c'est que je trouve injuste que les autres ne soient pas heureux comme je peux l'être, que ça me fait chier de voir des familles bruler dans un taudis, et la différence entre toi et moi, c'est que le fait que ce soit des blacks ou des blancs, je n'en ai rien à faire.
      T'es bidon,tu te dis cultivée et instruite, tu sonnes creux.
      Tu te plains de la France sur ton blog, qui serait devenue un pays pauvre, envahi par des bandits sanguinaires, bien entendu africains et arabes, alors que t'es tranquillement installée en Italie, en vivant sur les cul des italiens, sans doute prenant la place d'un natif, mais ça, tu t'en fiches, tes théories racistes, là, elles n'existent pas quand il s'agit de toi. Si la France va si mal, pourquoi tu ne rentres pas? Une scrupule bassement matériel?

      Supprimer
    10. Bien entendu, tu es gentiment planquée en Italie, tu consommes là-bas, c'est vrai, donc tu fais tourner l'économie italienne, une vraie petite exilée, des gens comme toi sont responsables de ceux qui doivent vivre avec le chauffage à 14 degré l'hiver. Tu ferais mieux de la fermer.
      Moi, je suis revenue en France,car mon pays a besoin de moi. C'est sans doute la différence. Mes gosses sont dans un lycée public français, ils vont se retrouver bientôt étudiants et sans doute, on va payer pour qu'ils aient un boulot décent, sans aides, comme des cons de français ayant des gosses dans cette époque, parce que ce pays est en train de dépenser en Afrique un minimum de 700 000 euros par jour, ces 700 000 euros, j'aurais bien voulu qu'on les mette dans un plan contre la pauvreté tout de suite, et pas en 2017.
      La différence entre toi et moi, c'est que mon pays me fait gerber quand un papy doit faire la manche pour vivre, et ça, cela n'a rien à voir avec les étrangers que tu détestes. Eux, ils rapportent à la France environ 49 milliards d'euros par an, combien tu vas coûter, toi et tes congénères, y compris du FN, quand tu vas revenir ici, la bouche en cul de poule, pour toucher ta retraite, en ayant consommé en Italie tranquille?
      pour revenir au billet de Cui-cui, les étrangers qui ont bossé en France toute leur vie ne peuvent même pas partir chez eux afin de finir retrouver leur famille, sinon, ils perdent tout. Toi, tu vas arriver pour ta retraite, avec toute ta hargne et ton venin, et tu vas coûter je ne sais pas combien à mes gosses qui vont payer grassement la fin de ta vie, et tes soins médicaux. Alors, la ramène pas, ça vaut mieux.
      Si cela ne te plait pas, tant pis, eux, ils te voient, toi et tous tes potes aigris et frustrés et ils se disent, on va payer pour ces cons qui nous crachent à la gueule, et on leur dit, ben oui, c'est comme ça.
      Oui, tout se paye dans la vie, pas le cancer, car je connais des gens fantastiques qui sont très malades mais qui n'ont jamais pris leur maladie pour un prétexte pour être immonde, comme tu l'es envers moi. Quoi que je suis passée de la tanche à la belle en une nuit...
      Quand je disais que tout se paye, c'est surtout qu'on a trop souvent constaté que les gens patibulaires finissaient seuls.
      Je l'ai constaté très souvent, et d'autres avec moi. Quand tu es dégueulasse et immonde, tu éloignes les gens.
      La différence entre toi et moi, elle est aussi dans le fait que je ne suis jamais méchante gratuitement, j'en suis incapable, donc Cui-cui a été très correct avec moi, pourquoi voudrais-tu que je chie sur son canapé, comme toi et d'autres le font?

      Supprimer
    11. Ah et oui, je suis fille de profs, c'est clair, fille de syndicaliste, qui a payé de son avancement ses engagements politiques, et petite-fille de paysans, tu sais, ceux qui se sont empoisonnés à petit feu pour nourrir ceux du Baby-Boom, et qui mangeaient de la viande une fois par semaine. Ma grand-mère, je l'ai pourtant vu aider les gens, alors qu'elle était modeste, et il y avait plus de monde à son enterrement dehors que dans l'église, tellement elle était aimée.
      Mais ça, tu peux pas comprendre.
      Oui, je suis petite-fille de résistants, qui ont reçu des décorations, en grand nombre, qui ont été jetés dans des camps de concentration, qui se sont alliés avec des républicains socialistes afin de combattre des nazis et sauver des juifs, tandis que des gens avec le même discours hurlaient aux traitres en 1940 et plus tard et se sont découverts résistants pour tondre des malheureuses.
      Mais moi, je n'ai pas oublié. Je sais d'où je viens.Toi, t'es rien du tout à ce niveau. Sinon, tu n'oserais pas salir leur mémoire en parlant comme cela.
      Mon humanisme, il vient d'eux car dans les camps, aucune couleur, juste des malheureux, ou plutôt non, sauf quand t'étais communiste ou russe, là, c'était pire que tout.
      C'est sans doute la différence entre certaines personnes et moi. Je me rappelle aussi des Communards et de l'Affiche Rouge. Je sais ce que cette gauche a payé, en sang et en souffrances, tout ce qu'elle a légué à la République. C'est la raison pour laquelle je ne laisserais jamais dire, que le FN est un parti respectable et je ne me compromettrai pas avec eux, et rappellerai sans relâche à ceux qui l'oublieraient de ne pas se tromper d'adversaires.

      Supprimer
    12. Rectification:
      " qui se sont alliés avec des républicains ÉTRANGERS ESPAGNOLS socialistes afin de combattre des nazis et sauver des juifs, tandis que des gens avec le même discours QUE TOI hurlaient aux traitres en 1940 et plus tard, et se sont découverts résistants pour tondre des malheureuses."

      Supprimer
    13. En effet, Floréale, "folle" n'est sans doute pas le mot juste. "Méchante" conviendrait sans doute mieux. Il est d'ailleurs assez fréquent que ces femmes qui portent ostensiblement leur amour de l'humanité en bandoulière, leur compassion en sautoir, se révèlent, dès qu'on les chatouille un peu, pour les harpies qu'elles sont réellement.

      Supprimer
    14. Rosaelle,
      Je déteste les attaques personnelles. Vous avez commencé avec cette histoire de cancer.
      Ici, on doit garder un esprit loyal et chevaleresque. Chacun ses idées et vous ne convaincrez personne par des incantations.

      Floréale
      Fille de prof n'est pas un défaut rédhibitoire . Je n'ai pas du tout vos opinions mais vous avez le droit de les dire sur ce lieu. Céleste est une femme bien, sincère et agissante. Elle est aussi respectable que vous. Vous devriez avoir de l'estime pour elle à défaut d'amour.
      Quant à votre phobie de l'Islam, elle est un peu sommaire vu que vous ne discernez jamais le monde de l'Islam modéré de l'Islam radical. Car OUI, il y a beaucoup de différence : je le vis tous les jours.

      Rosaelle
      Fille ou petite fille de résistants ou de déportés n'est pas un titre nobiliaire héréditaire. Pourriez vous, de temps en temps prendre un peu de recul et de cesser de toujours mettre votre personnalité en avant ?
      Croyez moi, vos idées sont plus importantes que votre personne. ;-)


      Supprimer
    15. Cui-Cui,
      Vous ne me connaissez pas, c'est dommage, vraiment.
      Les attaques personnelles, c'est mon lot depuis le début, comme Celeste, exactement. Demandez à Babelouest, il me connait bien ou à coup de grisou, si vous le connaissez.
      Vous jugez sans savoir. C'est bien dommage.
      Je dois sans arrêt me justifier ou alors fermer ma gueule devant ces fafs? On m'attaque personnellement, alors que je posais un commentaire au début très gentiment, c'est bab et Gdc qui m'avaient conseillé votre blog. J'ai juste un regret, c'est que chaque fois que je vais quelque part, je devrais la fermer?
      Ce sont eux qui parlent de mes valeurs d'humanisme, et qui m'attaquent sur le personnel. Je me définis simplement, et ma noblesse ne vient pas de ma famille, mais de ce qu'elle m'a léguée. C'est tout. Je n'oublie pas. Et je sais que ceux qui ont bâtis ce pays ont plus de valeur que moi et qu'ils se retourneraient dans leur tombe, s'ils voyaient ça, ce qu'il devient.
      Je n'ai qu'un regret, c'est de m'être défendu ici, chez vous.
      Autre chose très amusante: sur mon blog on m'a encore demandé si ma langue maternelle, c'était le français.
      Je dois faire quoi, garder un esprit chevaleresque avec des gens qui en sont incapables.
      Toutes mes excuses vis-à-vis de vous. Mais je ne regrette rien vis-à-vis d'elle.

      Supprimer
    16. Continuez donc votre chemin comme si les critiques ne vous touchaient pas.

      Faites comme si vous étiez diaphane.

      Écrivez sans parler de vous. Soyez opiniâtre. Les remarques s'atténueront d'elles-même.
      Votre vie personnelle ne dépend pas de chaque phrase que vous rédigez...

      Admettez qu'on puisse avoir des opinions différentes sans penser que votre vie en dépend.

      Je vous dis ceci avec bienveillance.

      Supprimer
  10. " JE NE DEMANDE QU'À VIVRE DÉCEMMENT COMME TOUT HOMME." :
    comment veux-tu que ce soit possible avec ces augmentations délirantes (gaz: 20% en 1 an ) avec des salaires, qui ne suivent pas :
    http://www.over-blog.com/Historique_de_levolution_du_prix_du_gaz_vingt_ans-1095203869-art140279.html


    http://www.20minutes.fr/ledirect/1077943/gdf-suez-prevoit-benefice-jusqu-a-42-milliards-euros-2012

    Il parait même qu'il y a eu des élections l'année dernière, que nos dirigeants sont de "gôôôoôcche",hum!hum! ( MES, TSCG, Droit du travail, fiscalité,va-t'en guerre, NDDL,géonpis, ROMs, et bientôt désindexation des retraites de l'inflation, ... ). Gauche, c'est au service de la population, normalement ...Elle est pas belle la vie ?!

    RépondreSupprimer
  11. Je sais pas trop si je me pose les "vraies" questions, j'aimerais même bien savoir quelles sont-elles, justement, ces vraies questions, que j'ai dû oublier d'ailleurs, à force, dans les grandes longueurs, tellement on t'enfourne de "Vraies" réponses qui ne répondent à rien à longueur de journée.
    Bon, pour calmer le jeu on peut aussi boire un coup vers le mirage, là-bas dans l'Oasis, en attendant le prochain bombardement. (Qui est sensé bombarder quoi, au fait ?)

    RépondreSupprimer
  12. Pour les "spécialistes" des touaregs et Cie, je vous propose de vous intéresser au sort des "cabindais", ça ne vous dit rien? Non?
    Allez! Un petit Wikipédia vous aidera, vous aurez de quoi occuper vos soirées d'hiver.

    Et, fichez la paix aux touaregs, ils refusent de servir d'excuse à votre "islamophilie". Ok? Vous pouvez aussi vous occuper des esquimaux! Avec la fonte des glaciers, l'écologie toussa.

    De rien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, je vais leur dire, ça va les faire rire, bembelly, arrête, t'es vraiment con à t'obstiner ainsi, et le pire c'est que je t'aime bien

      Supprimer
    2. Il se trouve que j'en connais beaucoup, moi, des touaregs, donc faut arrêter un peu les conneries. Et j'ai jamais vu de salafistes chez eux.
      Cela s'appelle du racisme de juger les gens sans les connaitre réellement.

      Supprimer
    3. Bembelly est racis-teu ! Bembelly est racis-teu !

      Supprimer
  13. Salut Cui Cui, beau coup de gueule!
    Touchée que malgré mon silence tu ne m'oublies pas.
    J'écris moins mais je milite, LDH, RESF, j'aide des amis kurdes et puis je m'occupe beaucoup de mon petit-fis à moi que j'adore et qui n'a pas eu de place à la crèche...et oui, question petite enfance, ce n'est partout au top! A Nice ça ne doit pas être une priorité!
    Le blog est au repos mais pas mort, non non, je reviendrai...un jour!
    Nous sommes nombreux à écrire moins, lassitude? Impression de répéter, de se répéter, comme un disque rayé, qui creuse le même sillon?
    Ou changer un peu formule, j'aime le changement!
    A propos de changement...pas de quoi se réjouir. Tout se détraque, se détériore, la connerie hurle, les fachos xéno homophobes racistes se pavanent...
    Mais nous sommes toujours là, toujours debout et nous sommes nombreux...allez "El pueblo unido, jamás será vencido..."
    Dans le silence, on fourbit ses armes...
    Baci baci
    Celeste

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non, je ne t'oublie pas Céleste !

      Je le répète devant tous ceux qui te vilipendent : Céleste est une femme dévouée, sincère et agissante. Rien que pour ces raisons, elle mérite le respect.

      À te relire bientôt. ;-)))))

      Supprimer
  14. Oumpffffff !

    je ne m'attendais pas à tant de réactions ni à tant de visiteurs...

    Je répondrai demain car je suis lessivé. Mais avant, j'aimerai préciser que l'opération militaire au Mali n'était pas mon sujet.

    Mon sujet était le suivant : face aux sujets médiatiques actuels archi rabachés (Mali, otages Algérie, mariage pour tous, Lance Amstrong, Depardieu, etc) on occulte complètement les aléas de notre vie quotidienne.
    Nos droits et avantages sociaux rétrécissent à la vitesse de la fonte d'un d'un glaçon dans un verre de whisky sur une terrasse de Djibouti...

    Donc à demain et merci d'être restés civils malgré vos divergences.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée pour la sortie à floréale, mais elle l'a bien cherché. J'ai fait un billet sur le tien, si tu veux jeter un oeil:
      http://spartakiste.blogspot.fr/2013/01/bazar-ideologique.html

      Supprimer
  15. Ben, il s'en passe des choses ici !

    RépondreSupprimer
  16. Waouh ! même Céleste est de retour ! C'est la méga-teuf, ici ! Franchement, une jonction Céleste – Mamie Rosa, je n'osais en rêver… et elles l'ont fait ! L'avenir s'annonce radieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La jalousie est un péché qui vous perdra, Goux !

      Supprimer
  17. Beau billet... Le changement dans la continuité, mais à ce point !

    RépondreSupprimer
  18. Rien de tel qu'un billet comme celui-ci pour mettre en évidence un clivage certain...c'est rigolo et édifiant, toujours savoir où se niche l'ennemi et ce qu'il concocte.

    RépondreSupprimer
  19. Salut Cuicui , c'est bête que tu ais parlé d'Afrique, du coup ça part en Troll.
    sinon moi aussi j'ai baissé la température a 17 degres pour manger.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui; Tu as TOUT compris...

      Je te lis aussi. Et je sais que tu cotises au RSI, de sinistre réputation...

      Supprimer
  20. Ce "lamentu" est nôtre !
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  21. Oups !

    Je suis agréablement surpris et largement étonné du nombre de réactions à ce billet.

    Comme le faisait remarquer fort justement l'ami Politeeks, qui lui aussi se sent concerné par les turpitudes de ces chiens du RSI, le sujet essentiel de ce texte était essentiellement le côté social, trop pollué selon moi, par les débats sur les sujets d'actualités dont l'opération militaire du Mali.

    Je ne pourrai évidemment, comme à l'habitude répondre à chacun, d'autant que beaucoup de discussions se déroulaient à deux !

    En tout cas, vu la teneur des commentaires, on peut sans risque de se tromper dire que décidément "oui", les frasques médiatiques couvrent (masquent) à ravir les problèmes économiques et matériels des Français.
    .
    Voili, voilà...

    En tout cas, merci à tous !
    .

    Ces débats dans les commentaires montrent que je n'avais pas tort

    RépondreSupprimer
  22. Je vais quand même répondre succinctement ça et là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mets le prénom de ceux à qui tu réponds ! N'oublie pas qu'on reçoit un mail à chaque commentaire... On ne sait pas à qui tu causes...

      Supprimer
  23. CuiCui : aaaaah le RSI .. aaaah les cons dont le président m'avait envoyé une lettre expliquant qu'ils ne savaient pas compter.

    Sinon article de Mediapart : la grande pauvreté augmente. Tout le monde va s'en foutre, suffit de neige ou d'une connerie ou deux pour occuper les médias.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marrant j'étais en train de répondre à ton comm précédent. Télescopage... -DDD

      Supprimer
  24. Ah merde ! Ok Nicolas. Je suis un peu largué avec le nombre de comms et le nouvel onglet réponse...

    RépondreSupprimer
  25. Va falloir que je ponde vite un autre billet ! Celui-ci commence à me sortir par les yeux...

    RépondreSupprimer
  26. Moi, je veux lire le prochain billet du Cui Cui ! Voilà !…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi t'aussi d'abord !

      Et comme ont coutume de dire les piafs japonais : petit à petit, l'oiseau fait Sony.

      (C'était pour détendre un peu…)

      Supprimer
    2. D'ailleurs, Sony soit qui Mali pense.

      Supprimer
  27. Bon demain, à la demande générale, billet sexuellement politique avec des mots crûs.
    Titre racoleur et tout et tout.
    Et toujours la politique, cette vicieuse, toujours tapie dans l'ombre de ce blog, prête à bondir...

    RépondreSupprimer
  28. ;O)) (hi hi hi !)
    Commentaire crétin, oui je sais !

    RépondreSupprimer
  29. Ouf....
    Les malheurs de Cui-Cui (et de plein d'autres gens aussi bien que lui) ne font pas recette. En revanche la gent haineuse se porte bien, merci. Je serais moins patient, Cui-Cui....

    Continue, tout de même ! Bon vent ! (pas trop fort)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je fais ce que je peux malgré les vents contraires, Babel.

      J'avais déjà eu des mots avec mon associée de feu le Village des nrv parce que je n'avais pas censuré des commentaires sur un billet contesté.
      ..
      Je ne serai jamais un censeur
      Ici chacun doit pouvoir s'exprimer

      Que cela (me) plaise ou pas. C'est une de mes règles immuables.

      Supprimer
  30. Tiens ! Je me se abonné des commentaires. Assez vu de tarés aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
  31. Cui-cui: Je ne vais pas perdre mon temps à répliquer à une bonne-femme qui passe sa vie à s'admirer le nombril sous prétexte d'humanitaire, et à débiter des conneries enduites de mélasse comme d'autres enfilent des perles.

    Ma "consommation" sur le dos des italiens, heu... Ils m'ont pas mal "consommée" aussi, usée même! Ma "retraite"... il faudrait déjà que j'arrive à l'âge de la toucher. Et le reste à l'avenant ne mérite vraiment pas qu'on le relève.

    Comme vous le dites fort bien, le fait que vos aïeux aient combattu pour quelque chose de juste ne vous confère aucun titre nobiliaire, et ce qu'ils ont fait eux n'est pas ce que vous avez fait vous.
    Je viens d'une famille syndicaliste et socialiste côté maternel. Mon oncle était dans les FFI, son réseau a conflué dans la division Leclercq à la Libération, et il a continué avec jusqu'à Berlin.
    Côté paternel, ils habitaient un quartier en partie peuplé de réfugiés espagnols et italiens où, comment dire... tout le monde était résistant sans même appartenir aux FTP. Et comme mon grand-père avait fait la première guerre, il savait manier les explosifs. Il y avait une voie ferrée, pas loin... pas loin non plus d'un camp de sinistre mémoire, d'ailleurs.
    Je n'en tire aucune gloire particulière, et l'étalage généalogique de cette bonne femme quinquagénaire s'exprimant comme une adolescente attardée ne suscite chez moi qu'un insondable mépris. Elle et ses rodomontades, je ne les prends pas au sérieux; ce ne sont pas ces gens-là qui font l'histoire, ceux-là l'enjolivent et la travestissent sans être foutus de l'écrire correctement. Ils brodent dessus, la brandissent et s'en réclament comme si elle n'appartenait qu'à eux. Ils se vautrent dedans et ce faisant l'avilissent.

    Les personnes qui finissent seules sont essentiellement des femmes, pour des raisons que les féministes expliquent très bien et qui n'ont rien à voir avec les raisons crasses qu'invoque la ci-dessus chèvre bêlante. Sa hargne à ce propos m'a même fait sourire.
    Elle n'a pas l'air de se rendre compte que les enfants s'en vont quand ils sont grands. Dommage pour elle et surtout pour les siens. En tous cas je n'ai pas élevé les miens pour qu'ils restent dans mes jupes jusqu'à 30 ans. Ils vivent leur vie, ce qui ne les empêche pas de venir me voir souvent et volontiers.

    Pour les enfants de prof, j'exagère sans doutes mais pas tant que ça; quand j'étais en prépa, une bonne partie de ma classe de Lettres Sup. était issue de cette sorte de caste, ce qui n'était pas un hasard (c'est encore le cas aujourd'hui), et je sais de quoi je parle à ce sujet. Clairement, durant toute ma scolarité (ou dans les colonies de vacances où leurs parents étaient directeur-trices) ceux-ci avaient droit à une considération particulière et autres passe-droits que les autres n'avaient pas.

    Pour Céleste, vous avez peut-être en partie raison.














    RépondreSupprimer
  32. bien de parler des "petits commerçants".
    Avant-hier dans un surface non affiliée de bricolage je vois une énorme de boîte d'éthylotest. Je demande si c'est obligatoire… oui qu'ils me disent sinon vous allez payer une amende, etc… une autre cliente se plaint de ses amendes, la chef qui tiens la caisse dit : surtout que vous vous n'êtes pas pauvre vous payerez. Je sursaute. "pourquoi le pauvres ils payent pas comme vous… etc… j'ai des voisins (refrain connu). moi : ah oui parce que vous croyez qu'on vit avec 400€/mois ? et dans son menton elle dit moi je préfère travailler… moi : ah ? nous aurions 5 millions de paresseux en France. J'avais envie de lui taper dessus. J'ai mis 1/4h à m'en remettre.
    Ce matin j'entends qu la loi est pas passé sur les éthylos. En plus il parait que 4€ c'est cher. Je suis en pleine colère. Je vais lui ramener, mais elle me fera "qu'un avoir" je serai obligé d'acheter autre chose, et je veux plus jamais revoir ce magasin…
    comme quoi faut faire des distinctions entre commerçants… ta condition n'a rien n'a voir avec ça. Et c'est des gens comme ça qui te porte tord sur "ta réputation" de commerçant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas grand chose de commun avec ces commerçants dont tu parles.

      Je suis un commerçant ambulant sur les marchés comme on en trouvait au moyen-âge. Je change de marché chaque jour au gré de mes humeurs. On nous appelle "les volants". Je suis d'ailleurs toujours installé dehors.

      Une sorte de romanichel en quelque sorte ! Un vagabond comme je l'explique dans mon profil.

      Supprimer

Laissez-vous aller à votre inspiration, sans limite ! J'ai le cuir épais, le front étroit et la vue basse...

La seule limite aux débordements : la loi....

ATTENTION ! Autrement, ici, on ne censure personne. Les insulteurs, les aigris, les haineux seront reçus comme il se doit, ils devront toutefois s'attendre à de méchantes répercussions ; un chieur averti en valant deux, place aux commentaires !
L'espace des commentaires de chaque billet sera fermé au bout de 20 jours pour contrer l'affichage sauvage de spams.