jeudi 23 janvier 2014

Un clin d'œil malicieux à tous les culs bénis, halal, casher et autres bigots intégristes qui nous les brisent menues.

.
Chers badauds et visiteurs plus ou moins occasionnels.

Chers Tugdual, Tariq, Richard.

Sachant que je me risque à un exercice forcément périlleux, j'ai prudemment enfilé mon gilet pare-balles et préparé mes battes de base-ball cloutées en bois d'ébène.

N'étant nullement militant laïciste, je tiens tout d'abord à prévenir que mon propos est, avant tout, d'épargner les croyants des trois religions du Livre, qui, dans leur immense majorité, vivent leur foi avec tolérance, bienveillance, spiritualité, ouverture et souvent une poésie délicate. Ceux-ci méritent amitié, respect, sympathie et parfois admiration.




Autant le communautarisme culturel est à mes yeux un enrichissement considérable pour chacun d'entre nous, autant le communautarisme politique ou sociétal se révèle un enfermement, une prison dogmatique qui nous braque les uns contre les autres.

Mon intention est de m'adresser, avec humilité et du haut du minable marchepied qui correspond à mon influence sociale, aux intégristes des trois religions  qui foutent un bordel monstrueux et inadéquat dans ce monde en complète déliquescence sociale et économique.

Mécréant jusqu'au bout de mes ongles en deuil, j'aimerais pacifiquement vous faire passer un petit message de paix et d'espoir.

Vos manifestations incessantes contre le mariage pour tous, contre l'avortement et contre toutes réformes sociétales visant à imposer vos standards de la vie en communauté ou vos dogmes ne me conviennent pas.

Pas du tout.

En fait, je ne supporte pas que vous vous occupiez de mon cul et de ma façon de vivre en demandant l'abrogation des lois actuelles.
Le mariage pour tous vous révulse ? L'interruption volontaire de grossesse vous horripile ? Et bien chers fidèles, personne ne vous oblige à les pratiquer !
Nonobstant, voyez-vous, en l'état, le petit citoyen que je suis, peut faire ce qu'il veut de son cul.

Grâce à ces lois, chacun est libre d'agir comme bon lui semble et ainsi tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes ! VOUS et MOI. MOI et VOUS.

L'harmonie dans un respect mutuel. Quoi de plus beau pour un fervent croyant ?

Par contre si vous m'imposez une loi restrictive, attentatoire à ma liberté personnelle, je risque de piquer une grosse colère et il n'en découlera rien de bon !
Pourquoi vouloir à tout prix faire notre bien selon vos dogmes ? N'avez-vous pas assez à faire pour vous occuper du salut de vos âmes, qui, si j'en crois ma pauvre expérience ont souvent besoin d'une purification quotidienne pour absoudre vos péchés sans avoir à  s'occuper des nôtres !

Si cela vous chante, continuez à appliquer vos doctrines rigoristes à vos communautés à condition qu'elles ne contreviennent pas aux lois de la république, je n'y vois strictement aucun inconvénient à condition qu'elles restent dans la sphère privée. De tout manière, il est difficile dans nos démocraties, d'empêcher certaines pratiques aliénantes.

Chers bigots et autres Tugdual, Tariq, Richard, sachez nous ne vous voulons que du bien, mais de grâce, ne vous mêlez que de la spiritualité de vos ouailles et brebis égarées :

MAIS DE GRÂCE, UNE BONNE FOIS POUR TOUTES, FOUTEZ NOUS LA PAIX ET LAISSEZ VIVRE LES PAUVRES MÉCRÉANTS QUE NOUS SOMMES !

Que la paix soit avec vous, que Dieu, s'il existe, vous garde et vous rende enfin meilleurs.
.
.

35 commentaires:

  1. Bien envoyé !
    Ça lasse à force leurs conneries.

    RépondreSupprimer
  2. Ce texte est insultant pour nos veilleurs qui montrent sans agressivité leurs réprobations muettes devant les décadents dont vous êtes le peu digne représentant.
    J'appelle à la manifestation du 26 Janvier contre ce qui reste d'autorité morale à ce president fantoche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui.
      Continuez à porter en bandoulière vos convictions.
      Vous êtes déjâ foutus.
      Le plus drôle est que vous ne le savez pas encore.
      À terme, votre combat est perdu.
      Ce sera judte un mauvais moment à passer.

      Supprimer
  3. Le mariage zinzin, pour ne parler que de lui , a été adopté, au nom de l'égalité, parait-il mais surtout, comme l'a dit la Taubira : 'c'est une question de civilisation ! " Une réforme de civilisation ". Si tel est le cas, un changement de civilisation, ce qui n'est pas neutre tout de même, peux-tu comprendre que certains ne soient pas d'accord et l'expriment ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bigre ! Que voilà des arguments à géométrie variable, Corto. Tu réclames à corps et à cris la liberté d'expression pour le cas Dieudonné et tu veux empêcher par des lois, la liberté pour les femmes de faire ce qu'elles veulent de leur corps ou la liberté pour les homosexuels de se marier s'ils le souhaite.

      Drôle de conception des droits du citoyen !

      Sache toutefois, tu le sais bien, que toutes les opinions sont les bienvenues sur ce blog qui ne censurera jamais.

      Supprimer
    2. En l’occurrence, je ne demande rien si ce n'est de savoir si tu peux comprendre que devant une telle évolution, une partie importante de la population ne soit pas d'accord et le dise ?

      Supprimer
  4. Ho ! Le joli appeau à trolls qu'il est et qui marche ! Hi hi hi ! ^^

    RépondreSupprimer
  5. Bien dit, Cui-cui ! Contre tous les prosélytismes fanatiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelles que soient leurs religion, ce sont les mêmes !

      Qu'ils s'étrippent et Dieu reconnaitra les siens ! ;)

      Supprimer
  6. Malgré tout l'amitié que je te porte, je pense que tu as un sérieux problème de cul ! 2 billets de suite sur le sujet je m'interroge :-)))))

    RépondreSupprimer
  7. Nous vaincrons parce que le vent de l'histoire va dans notre sens.

    G.Tarnet

    RépondreSupprimer
  8. « je tiens tout d'abord à prévenir que mon propos est, avant tout, d'épargner les croyants des trois religions du Livre, qui, dans leur immense majorité, vivent leur foi avec tolérance, bienveillance, spiritualité, ouverture et souvent une poésie délicate. »

    Je ne suis pas allé plus loin dans ma lecture, vu le nombre de conneries contenues dans cette phrase.

    Religions "du Livre” (et c'est quoi, d'abord, ces petits athées qui mettent une majuscule à Livre ?), ça ne veut rien dire : les musulmans détestent les juifs et méprisent les chrétiens. Je ne l'invente pas, ils le disent eux-mêmes, y compris et surtout quand on ne leur demande rien (à ces cons).

    Et où avez-vous vu, entrevu, de la "tolérance", de la "bienveillance" et de l'"ouverture" dans l'islam ? si le but de ce billet était d'affirmer votre soumission à cette religion d'abrutis sanguinaires, bon, d'accord, c'est très bien, la cible est atteinte. Mais sinon ?

    C'est tellement facile, et si prévisible, de renvoyer "dos à dos" des religions repliées sur elles-mêmes (je judaïsme), exsangues (le catholicisme) ou au contraire belliqueuses et conquérantes (l'islam), que cela revient à se soumettre par avance à celle qui va gagner (peut-être, rien n'est écrit).

    Comme vous ne semblez pas totalement imbécile (mais je peux me tromper), vous devriez tout de même vous rendre compte qu'il y a, parmi vos trois religions "du Livre", une qui ne tolèrera jamais votre petit athéisme infantile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon sang, comme vous m'avez fait rire, mon cher Goux ! J'ai mis un L majuscule à livre par simple respect. Je n'aurais sans doute pas dû.
      Bref.

      Reclus dans son village bas-normand, entouré de littérature du siècle dernier, notre vieux sage bougon juge péremptoirement, à la manière de son petit mentor, Éric Zemmour, des situations contemporaines qu'il ne connait pas.

      Autant, je suis admiratif devant votre culture littéraire, autant votre analyse des banlieues me parait sortir d'une cervelle d'agneau.
      Votre vision fantasmée de l'islam appelle à une franche hilarité : on croirait entendre un croisé du 12ème siècle parlant des guerriers de Saladin !

      Quittez donc vos bouquins, cessez de regarder la télévision et baladez vous dans les cités.
      Simplement.
      Par curiosité.
      Sans à priori.

      Et vous vous apercevrez que l'emprise de la religion souffre énormément face au matérialisme occidental dont les standards écornent sérieusement le dogme religieux et les mœurs.
      J'oserais même dire que ce matérialisme a d'ores et déjà vaincu. Aucun musulman de ma connaissance n'a envie de retourner vivre selon les préceptes du moyen-âge ! Et peu de jeunes souhaitent vivre au bled sauf pendant les vacances !

      Ce qui est malheureux avec les vieux barbons de votre acabit, tel Renaud Camus emmuré dans sa gentilhommière du Gers, c'est que vous parliez de sujets dont vous n'avez aucune idée !
      Un peu comme si je me permettais de parler littérature : je serais forcément ridicule...

      Comme je ne vous veux que du bien, je conseille à vos amis, Camus, Zemmour, Finkielkraut et vous même, de fréquenter les cités d'Argenteuil ou de Gennevilliers, comme je le fais quotidiennement, pour vous mettre à jour et comprendre des phénomènes qui vous échappent.
      .
      Il sera inutile de mettre un chapeau de brousse ou de vous armer pour visiter les lieux... Faites moi confiance.
      Smiley sarcastique.
      .

      Supprimer
  9. "Minable marchepied...". Groumpf, bon, t'as fini oui ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merde ! Stéphane je t'avais oublié...
      Je sais ce que tu me reproches mais ma timidité bloguesque n'est pas feinte.
      Il y a quelque chose en moi qui me pousse à juger illégitime le fait d'écrire à un public.
      Je sais que c'est con mais dans ces conditions, je m'excuserais presque de respirer.
      Ne m'en veux pas. ;-)
      Merci à toi de vouloir me guérir de ce trouble morbide.

      Supprimer
  10. Cuicui votre dernier commentaire m'a fait rigoler.
    J'ai imaginé Messieurs Finkielkraut, Zemmour, Camus et Goux visitant la cité des bosquets à Montfermeil dans un minibus qu'ils auraient fait grillager.
    Ces gens parlent d'un monde qu'ils ne connaissent pas.
    Ce n'est ni un paradis ni l'enfer qu'ils décrivent. Et bien au dessus de l'aspect religieux se trouve le problème social primordial.
    Lucien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je garde votre trouvaille du bus grillagé pour mon second épisode à terminer.
      Et puis quand les réacs comprendront-ils que les problèmes des banlieues sont davantages sociaux que religieux ?
      Drpuis le temps que je m'évertue à les convaincre poliment !

      Supprimer
  11. Cri de la Vallée24 janvier 2014 à 11:01

    Merci l'oiseau NRV! Ton propos est l'expression de la Vie. Quant aux autres tristes volatiles mortifères, ils sont sans arrêt dans la sanction, l'acrimonie, le jugement. Ils veulent notre bien ? Merci à eux ! me concenrnant, mon bien et celui de mes proches n'est pas le leur. Ils ne sont pas mesurés à la même aune.
    Ma vie éternelle, de grâce, laissez moi m'en occuper. Prenez bien soin de la vôtre et votre dieu d'amour ne vous en voudra pas s'il n'est que bonté. Je crois même qu'il vous a dit n'ayez pas peur. Alors lachez nous que Diable ! Vous êtes inlassables dans vos sentences et vos menaces. Voyez les faiblesses que vous professez au-delà de votre proselytisme. Par exemple celles des à peu près et de l'intolérance.
    Nous ne souhaitons soustraire aucun Droit aux vôtres. Aucun. Alors lachez nous. Laissez nous libres de gérer les douleurs de femmes sans rajouter du Mal au mal, Laissez s'aimer les gens, laissez les se marier, avoir des enfants.
    Savez vous que de mon point de vue d''athée, la coercition dont vous faites preuve, ne ressemble pas du tout, à de la bientraitance quand elle est appliquée aux enfant ? C'est juste mon point de vue et je vous le dis. Sans haine.
    Alors arrêtez de vouloir effrayer les gens en leur disant que c'est pour leur bien. Llachez nous, oubliez nous et si vous n'en êtes pas plus heureux, sans doute nous le serons nous.
    Bien à volus
    Cri de la Vallée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfaitement exprimé !

      Que dire de plus ?

      Merci. ;-)

      Supprimer
  12. Non je ne veux pas laisser à mes enfants ce monde décadent que vous proposez.
    Une France multicolore et multireligieuse et multisexuelle est invivable pour moi et de multiples citoyens.Nous ne laisserons pas détruire l'âme millenaire de la fille ainée de l'église !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, mon bon monsieur, notre mère nourricière, la France est accablée de multiples maux et pervertie par de multiples traîtres comme moi.
      Multiplions les prières pour sa résurrection !

      Supprimer
    2. J'ai un gros doute sur l'avenir d'une France monosexuelle.

      Supprimer
  13. Contrairement à toi je ne fais pas de distinguo entre les soi-disant modérés et les intégristes. L'enseignement de base de toute religion est de dire au fidèles: " vous n'avez pas à expliquer ce que vous croyez": c'est une invitation ouverte à l'extrémisme. La foi est trés dangereuse comme nous le prouve les agissements en France (ou ailleurs, l'Espagne par exemple...) des chrétiens "modérés" contre le mariage pour tous et l'IVG. N'est "modéré" que celui qui doute, avoir la foi c'est déjà basculer dans l'intégrisme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, sur ce sujet, nous divergeons.
      Je conçois fort bien qu'on puisse croire en un créateur sans toutefois qu'il interfère sur nos affaires terrestres.

      Les religions ne m'ont jamais terrifié, ce sont les religieux sui l'instrumentalisent qui m'horrifient.
      Ce ne sont pas les dieux qui tuent, assassinent, tuent, violent, torturent ; ce sont les hommes qui parlent en leurs noms qui perpètrent ces monstruosités au nom de la religion !
      Des centaines de millions de morts depuis l'aube de l'humanité...

      Supprimer
    2. Détrompe-toi Cuicui, nous ne sommes pas si éloigné. Ce ne sont pas les religions qui font les hommes mais l'inverse. Tu peux comme je peux trouver des textes religieux "beaux", "poétiques", etc...Ou penser que des tas de "choses" nous dépassent sans pour autan asséner l'existence de "Dieux" ou de "Vérités" , ce qui est le début de l'intégrisme dont la virulence dépend d'autres facteurs de situations.

      Supprimer
    3. Détrompe-toi Cuicui, nous ne sommes pas si éloigné. Ce ne sont pas les religions qui font les hommes mais l'inverse. Tu peux comme je peux trouver des textes religieux "beaux", "poétiques", etc...Ou penser que des tas de "choses" nous dépassent sans pour autan asséner l'existence de "Dieux" ou de "Vérités" , ce qui est le début de l'intégrisme dont la virulence dépend d'autres facteurs de situations.

      Supprimer
    4. Alors nous sommes d'accord sur les grandes lignes. ;-)

      Supprimer
  14. Les dogmes, les rites....tout cela pour avoir l'impression de faire partie, d'appartenir à une communauté , toujours bien pensante, quelle qu'elle soit, bien entendu...La mode des tatouages fait partie de cela aussi, d'ailleurs, tout comme la manière de se vêtir, ou de s'exprimer,... :) On peut être catholique, pour l'IVG et pour le mariage pour tous, respecter les musulmans, les juifs, les athées, les animistes et tout et tout ( à condition qu'ils ne vous embêtent pas) sans pour autant se sentir en mal avec la création !
    Mais Cui-cui a raison, ce ne sont là que des moyens d'instrumentaliser les peuples et il faut croire que cette recette, employée depuis des siècles afin que ces peuples s'entretuent les uns les autres, pour le plus grand profit de..de qui déjà?..Mais des finassiers, pardon, des financiers, bien sur !...Et d'ailleurs, cela marche toujours aujourd'hui, les braves croyants de tous ordres descendent dans les rues, débattent sur les plateaux pour défendre leurs diverses fois au lieu de se préoccuper des droits fondamentaux des peuples qui sont de plus en plus bafoués ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Oui. L'autorité a besoin de la religion, quoique l'URSS s'en est bien passée pendant 70 ans ou plutôt a composé avec les autorités orthodoxes qui ont fait aussi de beaux compromis.
      Marrant que la religion et l'Ordre cohabitent partout.

      Supprimer
  15. Le plus étrange est que vous causez des intégristes de toutes les religions et des commentateurs en reviennent systématiquement à l'Islam.
    Les ultra croyants des 3 religions sont à peu près d'accord sur toutes les bases paternalistes, machistes et d'ordre établi des structures de la société.
    Pourquoi mettre à l'index une seule religion ? L'islamophobie semble avoir le vent en poupe chez les réactionnaires mais le catholicisme tendance dure à la sauce Koztoujours semble relever la tête, dopé par les manifs des traditionnalistes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne m'en était pas aperçu mais vous avez raison. J'englobais les 3 religions et Goux m'a fait bifurquer sur l'islam, son idée fixe...
      Merci de votre passage.

      Supprimer

Laissez-vous aller à votre inspiration, sans limite ! J'ai le cuir épais, le front étroit et la vue basse...

La seule limite aux débordements : la loi....

ATTENTION ! Autrement, ici, on ne censure personne. Les insulteurs, les aigris, les haineux seront reçus comme il se doit, ils devront toutefois s'attendre à de méchantes répercussions ; un chieur averti en valant deux, place aux commentaires !
L'espace des commentaires de chaque billet sera fermé au bout de 20 jours pour contrer l'affichage sauvage de spams.