vendredi 11 avril 2014

Cui cui, cuicui... Drame.

.
Cui cui,

Cui cui cuicui cui cuicuicui, cui cui. Cui cuiiiiii cui, cui cuicui : cui cui cuicuicui ! Cuicui ? Cuicuicuicui... Cui, cuicuicuicuicui ; cui cuicui cui cuiiiii cuiii cuii  - cuiii cui cui cui cuiiiicuiiii - cui cui cuicui cui cui. Cuicuicui cui cui cuicuiiii cuiii cui cui.



Cui cuiiiiii cui, cui cuicui : cui cui cuicuicui ! Cuicui ? Cuicuicuicui... Cui, cuicuicuicuicui ; cui cuicui cui cuiiiii cuiii cuii  - cuiii cui cui cui cuiiiicuiiii - cui cui cuicui cui cui. Cuicuicui cui cui cuicuiiii cuiii cui cui ? Cui cui.

Cui cuiiiii.

Cuicuicuicuicuiiiiiiiii, cuicuiiii cui cui cui cuii....

Cui...

Miaou miaouuuuuuuu ! Grrrr, grrr grr. Chouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

Cuiiiiiiiiiiiii cuiiiiiiii cuiiiiii cuiii cui cu c...

Slurp slurp... Miam ! Croc croc croc. Mmmmmmhhhhhhhhhhh ! Slurp.


Vous venez d'assister sans vous en rendre compte à un drame atroce de la vie courante.

Il s'agissait d'une démonstration implacable de la suprématie de la force brutale et de la ruse des oppresseurs vis à vis de la faiblesse,  de l'innocence et de la joie de vivre des classes populaires...

Car notre monde est cruel et dites-vous bien que sans une union de tous les volatiles, nous finirons dans l'estomac de cet horrible chat !


[Photomontage]                      image originale : www.sgattoshop.com



Vous voyez bien que les blogs politiques ont une vertu pédagogique !
.
.

20 commentaires:

  1. cru et cruel - j'attends avec impatience la scène du chat se faisant bouffer par un chien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trouver le même chat se faisant bouffer par un molosse risque d'être difficile vu la valeur monétaire d'un tel chat !...
      :-D

      Supprimer
  2. C'est un superbe résumé de notre joyeux monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore les paraboles et même les hyperboles et les ellipses !

      ;-D

      Supprimer
  3. Jolie parabole. Oú as tu pêché ce chat hideux surnommé Goldman-Sachs ?
    Anton

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur Internet : un heureux concours de circonstances. Un recontre amoureuse banale ! :p

      Supprimer
  4. Pauvre cuicui (tout seul,... un bleu...)qui a été bouffé tout crucru.

    Il n'a rien compris à la lutte des classes.

    "L'émancipation des cuicuis doit être l'œuvre des cuicuis eux-mêmes"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà. Ne demandons pas à d'autres chats gris, noirs ou blancs de l'aide ! ;)

      Supprimer
  5. J'en suis toute...cui cui...cui cui...cui cui...retournée!
    Faut vite aller faire un tour dans un monastère shaolin, où l'oiseau donne une rouste au chat!
    Vite!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le rêve de tout oiseau un tant soit peu chétif ! ;-°

      Supprimer
  6. Qu'est-ce qu'il est beau, ce zoizeau ! Mais tu as vu la bedaine du "chat-Goldman Sachs"? Ca va éclater, comme une énorme...bulle !

    RépondreSupprimer
  7. Hobbes a gagné contre Rousseau. Je ne donne pas chair de la suite...

    RépondreSupprimer
  8. De Gaulle aurait traité les français de "veaux", il a oublié de leur préciser qu'ils seraient dévorés à la sauce financière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :) Bravo ! Et avec des champignons hallucinogénes, de type hypnotique, en plus !

      Supprimer
    2. Fifi, comme dans la pub entre enfer et paradis: "Le bœuf, le Goux d'être ensemble".

      Supprimer
  9. Je signale à tous un témoignage de CSP qui est de ton bord et  qui fait froid dans le dos : http://unegrace.com/

    Il faut le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Terrible témoignage.

      D'autant plus puissant qu'il est sobre et pudique.

      Il ne peut laisser personne indemne. Je le recommande à toutes et à tous !
      .

      Supprimer
  10. Anonyme, j'ai lu ce texte et je suis bouleversée . A la différence de celui qui l'a agressé, l'Homme qui l'a écrit est un Humain, ce que n'a certainement jamais été et ne sera jamais ce criminel . L'auteur de ce texte a , par son courage , son Humanité et sa sensibilité préservées, totalement anéanti l' oeuvre malsaine de ce salopard.Il faudrait vraiment que ce texte soit lu dans toutes les écoles de magistrature .

    RépondreSupprimer

Laissez-vous aller à votre inspiration, sans limite ! J'ai le cuir épais, le front étroit et la vue basse...

La seule limite aux débordements : la loi....

ATTENTION ! Autrement, ici, on ne censure personne. Les insulteurs, les aigris, les haineux seront reçus comme il se doit, ils devront toutefois s'attendre à de méchantes répercussions ; un chieur averti en valant deux, place aux commentaires !
L'espace des commentaires de chaque billet sera fermé au bout de 20 jours pour contrer l'affichage sauvage de spams.